18/09/2015

Ninn - tome 1 - La ligne noire

ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910Scénario : Jean-Michel Darlot

Dessin : Johan Pilet

Éditeur : Kennes Editions

64 pages

date de sortie : septembre 2015

genre : jeunesse, fantastique, aventure

 

 

 

Trouvée dans le métro par deux ouvriers qui l'ont adoptée, Ninn est une petit fille presque comme toute les petites filles, si ce n'est qu'elle est fascinée par cet univers souterrain qui fourmille de vie. Mais il y a encore plus fascinant que ces millions des gens différents qui l'empruntent tous les jours ou même qui y travaillent. Ce sont les coulissent. Ce qu'il y a derrière les accès interdits, les portes de service, les stations désaffectées.... Ninn connais tout ça par cœur – du moins c'est ce qu'elle croit – et arpente cet univers sur son skate. Elle y est tellement à l'aise qu'elle en fait son sujet d'exposé pour l'école.

Mais c'est sans compter la part d'ombre et de mystère qui hantent toutes ces galeries souterraines et qui la pousseront en quête de ses origines ....

 

 " Pourquoi est-ce que je fais tout le temps ce rêve, Tonton ? ... Tu penses que ça pourrait avoir un rapport avec ... avec mon passé ?"

 

Quand j'étais enfant, certains mercredis, ma mère nous emmenaient mes sœurs et moi vers la capitale pour rendre visite à notre grand mère. J'adorais ces mercredis, d'abord parce que j'adorais ma grand mère (et en plus chez elle il y avait la télé !) et ensuite parce que quand on allaient à Paris, on faisait un truc qu'on faisait nul part ailleurs : on prenait le métro. J'adorais ça prendre le métro ! Les vieilles rames Sprague* aux voitures rouge et verte et banquettes en bois, encore en circulation sur la ligne 12 dans les années 70, le 'ding' caractéristique avertissant de la fermeture des portes, et le claquement sec et brutal des dites portes se refermant, ... j'avais l'impression d'entrer dans un autre monde, un monde fantastique dans lequel la vie ne se déroulait pas comme en surface. Un monde foisonnant de mystères qui laissait libre cours à l'imaginaire. Dans la tête d'un enfant, il peut exister 10.000 mondes derrière une porte de service marquée "accès interdit". Et puis le métro ne s'engouffre pas dans un tunnel sombre, éclairé par quelques ampoules vacillantes au filament usé que l'on tentait vainement de compter entre chaque station. Non, il pénètre dans une zone hors du temps, inconnue et peuplée de mille et une créatures effrayantes et surement très dangereuses, avec des messages subliminaux sur les parois, Dubo ... Dubon ... Dubonnet ... Étrange que tout cela ! Heureusement on aperçoit toujours dans ces tunnels des débuts de galeries dérobées, des portes, des refuges qui permettent certainement de retrouver les rassurantes galeries bien éclairées et carrelées de cette faïence blanche étincelante ...

 

ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910

 

Alors moi, je comprends bien Ninn quand un jour elle voit des papillons dans les couloirs du métro, ou quand elle sent le chat noir de la publicité la suivre des yeux ! Et je l'admire et l'envie un peu, quand elle se laisse enfermer un soir pour pouvoir mener sa petite enquête. Elle y parcours librement les couloirs secondaires, les stations fantômes et y fait des découvertes proprement fantastiques, jusqu'à emprunter la redoutable ligne noire ! Mais ... je ne peux vous en dire plus, car vous ne me croiriez jamais ... !

 

ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910

 

Jean-Michel Darlot (Barzoon Circus) et Johan Pilet (Caktus, Ratafia, Barzoon Circus) ont créé une petite héroïne très attachante qui part à la rencontre d'un monde fantastique où les seules limites seront celles de l'imagination. Ils se sont par ailleurs solidement documentés pour restituer le plus fidèlement possible les ambiances des parties visibles et réelles du réseau parisien comme notamment le grand ouvrage Opéra construit en 1903 et où les lignes 3, 7 et 8 se superposent sous la place de l’Opéra. La planche y faisant référence est superbe. Comme toutes les planches d'ailleurs ! Assez éloigné de ce qu'il a fait sur Ratafia ou Caktus, Johan Pilet exécute ici avec brio un dessin au style semi réaliste tout en douceur. Avec un crayonné appuyé, sans encrage, il donne toute sa fluidité au dessin et ses planches ont un rendu très dynamique.

 

Ce premier tome est une excellente mise en bouche qui a eu pour moi un bon gout de madeleine de Proust. Cette visite aux allures fantastiques du métro Parisien a ravivé en moi quelques bon souvenirs d'enfance et c'est sans retenue que je me suis laissé guidé dans cette aventure. C'est l'occasion de le voir d'un autre œil que celui qui n'en voit que les points négatifs, d'en découvrir le charme ainsi que son histoire et les prouesses techniques liées à sa construction.

 

 

ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910

 

 

Maintenant qu'elle a ouvert certaines portes, il me tarde vraiment de connaitre la suite des aventures de la petite Ninn.

 

 

 ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

Bonus

 

Les stations fantômes du métro parisien

 

***

Circulation d'une rame Sprague sur la ligne 12. Ce type de rame était en circulation jusqu'en 1975 sur cette ligne. 

 

l'ouvrage des trois lignes superposées de la station opéra

ninn,la ligne noire,darlot,pilet,kennes,jeunesse,fantastique,métro,paris,métro parisien,092015,0910

 

 

 

Commentaires

Ding's !!! Eh oui y avait encore les premières et les secondes. Etre le premier à ouvrir la porte à la station.... apprendre les stations de la ligne 1 ou 6 par cœur....;-)

Écrit par : tigrevolant | 18/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire