23/09/2015

Bouffon

bouffon,zidrou,porcel,dargaud,conte,moyen-âge,fantastique,710,092015bouffon,zidrou,porcel,dargaud,conte,moyen-âge,fantastique,710,092015Scénario : Zidrou

Dessin : Francis Porcel

Éditeur : Dargaud

64 pages

date de sortie : 28 août 2015

genre : conte fantastique

 

 

 

Emprisonnée sans raison apparente dans les geôles puantes et crasseuses d'un château, Anne subit les pires outrages de la garnison et donne un jour naissance à Glaviot. Le petit a un physique absolument affreux, à tel point que le geôlier préfère le donner en pâture à son molosse. Mais le chien, au lieu de le croquer, le nourrit et le protège ! Lorsqu'il meure, Glaviot prend le geôlier comme protecteur et fera pour lui tous les sales boulots. Il faut dire que le travail ne manque pas tant les cachots du comte sont bien remplis...

 

"l'homme est un nid à espérances d'où, parfois, s'envole un rêve, immense"

 

Un jour, le comte descend assister à une séance de torture et découvre l'existence de Glaviot. Il n'a jamais vu d'enfant aussi laid et décide alors de le remonter à la surface pour l'offrir à sa fille comme objet de distraction, comme bouffon. Arrive ce qui devait arriver, Glaviot tombe amoureux de la belle mais ne peut bien sûr que l'aimer secrètement. Lui qui n'avait rien et n'attendait rien de la vie ressent d'un coup l'immense vide qui l'habite. Il aime et a besoin d'être aimé. Mais qui est capable d'aimer un être aussi repoussant et répugnant ? Pourtant, sa vie basculera lorsqu'il découvrira qu'il est doté d'un don capable de faire mettre à ses genoux tous les puissants de ce monde.

Des profondeurs vers la lumière, de la misère vers la richesse, du mépris vers la reconnaissance, Glaviot sera sa vie durant en quête d'amour et vivra avec sa solitude.

 

bouffon,zidrou,porcel,dargaud,conte,moyen-âge,fantastique,710,092015

 

Zidrou réussit à mettre de la lumière dans un récit très sombre et glauque. Sur les thèmes de la différence, de l'amour, de l'espoir et du respect de la condition humaine, ce conte démarre dans les bas fonds, dans une misère crasse et sordide pour finir dans une lueur d'espoir. Comme souvent dans les contes, les apparences sont trompeuses et Zidrou sait y faire pour surprendre et capter l'attention. Le style de narration y est pour beaucoup. C'est un prisonnier qui raconte l'histoire, en voix off comme un long monologue, mais plein de cynisme, avec quelques pointes d'humour et de tendresse rendant l'histoire très accessible et très vivante.

 

Côté dessins, on retrouve Francis Porcel qui avait déjà travaillé aux côtés de Zidrou sur Folies Bergères. Ici, le style est plus réaliste et plus expressif et la mise en couleur sombre participe pleinement à la narration. Les planches sont froides autant que le propos du départ est sordide.

 

bouffon,zidrou,porcel,dargaud,conte,moyen-âge,fantastique,710,092015

Au final, Bouffon est un conte fantastique intéressant et dérangeant qui laisse une drôle de sensation. Mission accomplie pour Zidrou donc, qui nous montre là qu'il n'est jamais vain de garder espoir et que la lumière finit toujours par poindre.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

Écrire un commentaire