30/09/2015

Kersten , médecin d’Himmler T2/2

kersten.jpgkersten 2.jpgDessinateur : Fabien Bedouel

Scénariste : Pat Perna.

Editeur : Glénat(Grafica)

Sortie : 16 septembre 2015.

 

 

L’Histoire oublie parfois ses héros...

 

Le 4 juin 1942, Reinhard Heydrich, adjoint de Himmler, est assassiné à Prague par des miliciens tchèques. Enfin débarrassé de celui qui se méfiait le plus de lui, le docteur Félix Kersten croit pouvoir enfin mener à bien sa périlleuse mission auprès de Himmler et monnayer des vies en échange de soins. Mais le remplaçant d’Heydrich va s’avérer être un ennemi encore plus dangereux et sournois... Constamment surveillé, épié, Kersten s’adonne à un véritable numéro d’équilibriste entre son marchandage au chevet de Himmler et sa coopération avec les Alliés. Il ne sera jamais vraiment à l’abri, pas même lorsque la guerre sera finie. Car dès 1948, Kersten, installé en Suède, devient la cible d’une enquête qui lui reproche sa proximité avec l’un des pires criminels nazis...

 

 « Lorsqu’on regarde trop longtemps le fond de l’abime, l’abime regarde aussi au fond de nous. »

 

Mon avis.

En faisant monter la tension crescendo, Patrice Perna et Fabien Bedouel terminent en beauté ce polar historique haletant basé sur l’incroyable histoire du médecin particulier de Himmler. Personnage injustement oublié de l’Histoire, Félix Kersten sauva pourtant des milliers de prisonniers des camps de la mort durant la seconde guerre mondiale...

 

Depuis l’or et le sang, je suis un fan du dessin de Fabien Bedouel. Il arrive admirablement bien à retranscrire la tension qui régnait autour du chef de la SS. Il a aussi cette fluidité de lecture, toute coule de source. Les expressions sont également très bien restituées. Et puis il y a cette colorisation sombre  et effrayante comme pour les planches 26 et 27 dont le noir jaillit des planches, du grand art.

Comme pour le tome 1, on est happé par cette histoire, presque hypnotisé, il faut dire qu’on pactise avec le diable et qu’il est difficile d’en sortir indemne.

Cette histoire est légèrement romancée, je n’aurais pas été contre une postface expliquant où la « fausse » histoire  s’écartait de la vraie .Voilà, il fallait bien que je trouve un peu truc à pinailler.

Au final, un excellent diptyque qui plaira aux historiens en herbe et aux gens intéressés par cette période.

 

Pour la suite, vu l’esthétisme de la  planche 17 où l’on voit une scène assez dénudée, je verrai bien Bedouel dans un registre complètement différent,  pourquoi pas un polar érotique ? 

a09-3e78912.gifScénario 

a09-3e78912.gifDessin

a09-3e78912.gif Global.

 

Samba.

kersten himmler.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

Ajin - tome 2 - Semi-humain

ajin,sakurai,glénat manga,horreur,fantastique,thriller,immortalité,092015,710Scénario et dessin : Gamon Sakurai

Éditeur : Glénat Manga

192 pages

date de sortie : septembre 2015

genre : Seinen, fantastique, horreur, thriller

 

 

 

Résumé éditeur

Toujours en cavale, Kei Nagai, le lycéen devenu Ajin, découvre que ces hommes d’un genre nouveau sont plus que de simples immortels. Qualifiés d’inoffensifs par le gouvernement, certains semblent dotés de redoutables alter ego qu’ils ont le pouvoir de faire apparaître à loisir : les fantômes noirs. Laissant son seul allié derrière lui, Kei part à la rencontre des “autres”…

 

"Juste une chose... Au sujet de la méthode de capture. Je vous autorise à utiliser ... les tranquillisants."

 

Ce manga est vraiment curieux ! Malgré un côté parfois un peu brouillon dans la narration, l'histoire est vraiment prenante et il est difficile de lâcher le livre une fois qu'on l'a ouvert. Dans ce deuxième opus, on en apprend pas tellement plus sur les Ajin, ces êtres immortels qui suscitent curiosité, convoitise et effroi, si ce n'est que certains sont dotés de pouvoirs d'une force destructrice impressionnante.

 

Kei, qui s'était isolé à la fin du tome 1, retourne vers le monde civilisé pour essayer de découvrir qui sont ses semblables. Il le découvrira à ses dépens et vivra des expériences terrifiantes lorsque les services du gouvernement lui mettront la main dessus... On voit se mettre en place une lutte sans merci entre les Humains et les Ajin, et le pauvre Kei semble être le jouet des intérêts de chacun des deux camps.

 

La bonne impression que j'avais eu sur le tome 1 se confirme ici. Dans un rythme toujours aussi endiablé et avec une petite surenchère de violence, le thriller fantastique qui semblait poindre dans le premier volume se voit greffer une troisième voie, celle de l'horreur. Âmes sensibles s'abstenir ! Certaines scènes ou situations sont assez violentes et ne conviendront pas à tous public. Sans tomber le gore à outrance la violence est très explicite et fait froid dans le dos.

 

Même s'il n'est pas prédominant, le côté réflexion n'est pas en reste. D'abord sur la quête et la maitrise de l'immortalité, puis sur la perversité des hommes, très enclins à détruire ce qui ne leur ressemble pas.

 

Un deuxième tome du même acabit que le premier, en plus sombre, plus glauque et plus oppressant encore ...

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

29/09/2015

Cassio

Cassio, l'Empire des souvenirs, Desberg, Reculé, Le Lombard, thriller historique, 15 septembre 2015Cassio, l'Empire des souvenirs, Desberg, Reculé, Le Lombard, thriller historique, 15 septembre 2015Tome 9 : L’Empire des souvenirs

Scénario : Stephen Desberg

Dessins : Henri Reculé

Sortie : 11 septembre 2015

Editions Le Lombard

64 pages – cartonné

Thriller historique

 

Présentation de l'éditeur :

 

Tué à Rome en l’an 145 de notre ère sous les coups de quatre assassins, Cassio semblait avoir définitivement quitté le monde des vivants. Les preuves rassemblées près de 2000 ans plus tard par l’archéologue Ornella Grazzi attestent pourtant formellement de sa résurrection un mois après son décès. Elles témoignent surtout de sa volonté insatiable d’envoyer ses bourreaux en enfer. Et, de fait, son désir de vengeance s’est jusqu’ici avéré indéfectible … Le moment est maintenant venu d’un affrontement décisif avec son demi-frère Tesio, influent et sulfureux peintre de toiles macabres. Voici des millénaires qu’une haine mortelle les oppose. Chacun a des raisons totalement personnelles de vouloir ramener à la vie la momie de leur mère… 

 

cassio,l'empire des souvenirs,desberg,reculé,le lombard,thriller historique,15 septembre 2015

 

Mon avis :

Le mystère et le suspense de cette aventure déclinée en plusieurs cycles ont été préservés jusqu’à la fin du tome 8 pour le plus grand plaisir des lecteurs qui ont suivi la série depuis une dizaine d’années et qui seront ravis d'en découvrir l’épilogue dans un bel album de soixante pages. 

cassio,l'empire des souvenirs,desberg,reculé,le lombard,thriller historique,15 septembre 2015

 

Avec son scénario, Desberg a réussi à superposer différentes époques tout en développant un récit qui mêle de façon habile la réalité historique, une reconstitution graphique minutieuse de l’antiquité égyptienne et romaine, une fiction romanesque teintée de fantastique et un arrière-fond de conflits religieux et politiques. Véritable thriller historico-ésotérique, Cassio a permis au lecteur de découvrir au fil des albums, les informations nécessaires à la compréhension d’une intrigue complexe mais classique, parfaitement maîtrisée. La structure narrative basée sur la double enquête (145 après JC et de nos jours) en mettant en scène des histoires modernes et antiques  en montage parallèle a donné la possibilité à ce scénariste prolifique de donner toute la mesure de son talent.

 

cassio,l'empire des souvenirs,desberg,reculé,le lombard,thriller historique,15 septembre 2015

 

Au dessin, Henri Reculé  travaille avec une constance et une application sans faille. Le cadrage reste sobre, classique, presqu'austère. L’abondance des apparitions des corps féminins alterne avec celle des paysages urbains antiques mis en relation avec leurs ruines contemporaines. Même si les auteurs se défendent  de ne pas avoir fait passer la réalité historique avant les impératifs scénaristiques, leur production a quand même reçu un bel hommage lors d’une exposition au musée gallo-romain de Saint-Romain-en Gal en 2014. Par ailleurs, Henri Reculé a mis en ligne des vidéos qui rendent compte de son travail à l’ordinateur avec lequel il  utilise un logiciel japonais qui lui permet d'encrer, de manipuler sa planche du découpage original à la planche achevée. Voilà qui explique sans doute les quelques rares critiques concernant la « froideur » de son dessin. Au fond, si la technique et la virtuosité restent importantes, l’essentiel d’une histoire est que le lecteur y croie et prenne du plaisir à la lire.

cassio,l'empire des souvenirs,desberg,reculé,le lombard,thriller historique,15 septembre 2015

 

Espérons que la parution de l’ultime opus de cette série au classicisme assumé  puisse conquérir de nouveaux lecteurs. 

 

 

a07-3e78901.gif

Dessin

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Le Lombard : ICI

Le site internet de Henri Reculé: ICI

 

Skippy

 

 

La Quête onirique de Kadath l’inconnue

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom Adaptation & Dessins : Ian Culbard
Adapté de : H.P. Lovecraft
Dépot légal : 07/2015
Editeur : Akileos
ISBN : 978-2-355-74168-5
Nb Planches : 144



La Quête onirique de Kadath l’inconnue est une nouvelle incursion dans l’univers de H.P. Lovecraft chez Akileos par Ian Culbard après :

Résumé éditeur :
La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom L’idée de retrouver la cité couchant, la ville de ses rêves, obsède Randolph Carter. Il décide de laisser la banalité de la réalité pour s’aventurer dans un monde onirique éblouissant où tout devient possible. Tandis que Carter se rapproche de son but, la mystérieuse Kadath, demeure des dieux, une force sombre et menaçante l’observe et poursuit ses propres plans.

L’onirisme est un sujet récurrent dans l’œuvre d’ H.P. Lovecraft et est ici au cœur du récit. Randolph Carter rêve d’une majestueuse cité, malheureusement personne ne l'a jamais vu et personne ne sait même comment y aller. Bien décidé à en savoir plus sur ses songes qui le ronge dans sa vie réelle  Carter décide d’explorer plus avant ses rêves. Il demande alors aux prêtres du temple qui jouxte les frontières du monde du rêve et du monde de l'éveil comment se rendre à Kadath l’inconnue. Bien sûr la route sur laquelle il s’engouffre n’est pas sans danger.

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom Ian Culbard adapte une nouvelle fois du H.P. Lovecraft avec son style habituel, lignes claires et aplats de couleur. On aime ou on n’aime pas je vous laisse juger avec les screens.

La Quête onirique de Kadath l’inconnue est une large nouvelle (+/- 150 pages) parue outre-Atlantique en 1943. En France vous pouvez la trouver en format poche chez plusieurs éditeurs et presque autant de traductions mais aussi dans un recueil de plusieurs nouvelles qui se suivent intitulé « Démons et merveilles ».

Une bonne adaptation qui rends accessible une œuvre qui ne l’est pas forcement et qui voit intervenir des éléments connus des fans d’H.P. Lovecraft comme les chats d’Ulthar, les Zoogs mais aussi Nyarlathotep.

 

La Quête onirique de Kadath l’Inconnue, Kadath, Akileos, Lovecraft, Ulthar, Ian Culbard, Jaxom

 

Pour les fans de Lovecraft qui veulent aller plus loin, je vous invite à découvrir l’incroyable travail des éditions Mnémos sur Kadath. ICI

Scénario : 07/10
Dessin : 07/10
Global : 07/10

JaXoM