12/10/2015

OSS 117 - tome 1 - Tequila molotov pour oss 117

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10Scénario : Gihef

Dessin : Pino Rinaldi

Editeur : Soleil

48 pages

date de sortie : septembre 2015

genre : espionnage, adaptation

 

 

 

Résumé éditeur

OSS 117, arrogant agent de la CIA, est un séducteur hors pair et excelle dans les « mises  au poing ». Envoyé en mission secrète dans l’ambassade soviétique de Mexico, il lui faudra user de ses multiples talents pour s’infiltrer en territoire ennemi et découvrir ce qui s’y trame réellement ! Au cœur des sixties, Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, vous embarque dans de tonitruantes aventures ! Séduction et action garanties !

 

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10

 

Créé en 1949 par le Français Jean Bruce, OSS 117 est une série de romans d'espionnage comptant 265 volumes. Première série du genre en Europe, bien avant James Bond qui n'apparut qu'en 1953, OSS 117 fut porté à l'écran dès la fin des années 50, puis six fois dans les années 60 par André Hunebelle avant les deux gros succès de Michel Hazanavicius de 2006 et 2009 que tout le monde connait. Les plus jeunes auront donc à l'esprit cette image du personnage interprété par Jean Dujardin. Il faut cependant se détacher de cette interprétation et de ces films qui, aussi bons soient-ils, ne sont que des hommages au cinéma des années 50 et 60 abordés sous l'angle de la comédie.

 

Le vrai personnage créé par Jean Bruce et repris par sa femme puis par sa fille, est un authentique espion de fiction. Beau gosse, athlétique, charmeur, intelligent et brillant. C'est ce personnage que Gihef et Rinaldi mettent en scène ici, en adaptant le roman OSS à Mexico. On va donc avoir une bonne BD d'espionnage !

 

Comme le pitch est alléchant pour qui aime la bonne BD d'aventure ! Il va y avoir du coup de poing et du coup de feu, de la poursuite et du rebondissement, du flirt et certainement plus si affinités. Il y aura aussi très certainement d'épouvantables méchants, des trahisons de rigueur et des décors exotiques à couper le souffle.

Il y a un peu de tout ça assurément, avec même un peu d'humour en plus. Mais bizarrement, la sauce à du mal à prendre tant l'intrigue et les situations sont convenues. L'intrigue manque cruellement de ressorts et le lecteur n'a que très peu d'empathie pour Hubert Bonisseur de la Bath. Dommage. On n'a finalement qu'une petite histoire d'espionnage très (trop) simple à se mettre sous la dent.

Heureusement, le dessin sauve un peu les meubles et est à la hauteur de ce qu'on attend sur ce genre d'album : un trait et une mise en scène classiques avec un découpage insufflant le rythme nécessaire à l'action, nous plongeant assez bien dans l'ambiance sixties.

 

oss 117, gihef, rinaldi, bruce, soleil, espionnage, action,09/10,4/10

Ce premier tome reste assez décevant, et il va falloir un tome 2 plus convaincant pour que ce personnage mythique trouve en BD le succès qu'il a eu en romans et à l'écran.

 

a04-3e788e4.gif

 

 

Loubrun

Écrire un commentaire