30/10/2015

Elfes T11

elfesT11.jpgelfes-t11-kastennroc-soleil-extrait.jpgScénario : Jean-Luc Istin

Dessin    : Kyko Duarte

Éditeur   : Soleil

64 pages

Sortie le 23 septembre 2015

Genre  : Fantastique

 

Avis de l'éditeur :

Kastennroc est une forteresse légendaire et imprenable. Les Elfes bleus et les Yrlanais tentent d'y piéger l'Elfe noire Lah'saa qui cherche, forte d'une armée de goules de cent mille têtes, à envahir les terres d'Arran. L'armée des Elfes bénéficie du pouvoir du crystal bleu et d'un des plus puissants guerriers d'Arran : Redwin le nain. La guerre embrase Kastennroc et nul ne sait qui en sortira vainqueur.

 

Mon avis :

Ce 11ème opus de la saga Elfes, créé par le duo Jean-Luc Istin et Kyko Duarte se situe en étroite corrélation avec le tome six de cette même série. Nous y retrouvons pour l'occasion d'anciens protagonistes tels que Lanawyn et Turin. Un autre protagoniste, Redwin le nain s'est déjà mis en avant par sa série personnalisée réalisé par Nicolas Jarry.

 

L'univers du scénariste Istin et de son comparse Kyko Duarte au dessin, posent de leurs marques le contexte d'Heroic fantasy. Ils étoffent et allongent leurs visions des champs de batailles, affichent des monstres et des créatures toujours de plus en plus impressionnantes, et accélèrent le rythme effréné des situations dynamiques.

Ce nouveau tome démarre en branle-bas de combat, l'énergie virulente bouillonne de partout, les victimes s'enchainent et les corps disloqués jonchent à même le sol. Violence et fourberie sont au rendez-vous. A la tête d'une horde de goules sauvages, l'elfe noir Lah'saa nécromancien continue son ascension, détruisant et anéantissant quiconque se dresse sur son passage.

Un parallélisme entre Game of Thrones et le seigneur des anneaux pourrait conclure sur le monde brutal et sanguinaire d'Elfes. La conquête, la destruction et le pouvoir incarnent les maitres mots de cette aventure, qui risque encore d'en surprendre plus d'un! L'album se lit vite, on l'apprécie jusqu'à sa conclusion et on en redemande.

Jean-Luc Istin publie ses premiers albums juste avant l'an 2000. Ses racines pour la Bretagne l'encouragent à créer une collection de contes et légendes, sous le label "Soleil Celtic". Ayant parcouru son bonhomme de chemin il est, à ce jour, directeur de cinq collection où il scénarise : 1800; Anticipation; Abysses; Soleil Ésotérique et Soleil Celtic. Bourré d’idées et de talents, il est particulièrement suivi par une communauté de fans, toujours à l'aguet de ses nouveautés.

Au dessin, nous retrouvons un espagnol, Kyko Duarte, qui réside à Malaga. Il démarre sa carrière relativement tôt pour des journaux et magazines locaux, avant de s'avancer pour des projets internationaux. En 2003, il a publié sa 1ère bande dessinée aux éditions Bamboo, "De sang froid". La saga Elfes, lui a permis de démontrer toute l'étendue de son potentiel, un univers qu'il maitrise relativement bien. Notons également l'effet qu'apporte le coloriste Héban, permettant de donner davantage de relief au trait de Duarte. Une combinaison payante!

Elfes, tout comme chaque série proposée d'Istin, prouve sa place dans le catalogue enrichissant des éditions Soleil.

 a07-3e78901.gif

Coq de Combat

 

 

elfes,istin,duarte,soleil,710,fantastique,092015

 

 

Écrit par capitolbelgium dans Chroniques de Coq de combat. | Commentaires (0) | Tags : elfes, istin, duarte, soleil, 710, fantastique, 092015 |  Facebook | |

Écrire un commentaire