23/10/2015

Black Market

black market.jpgblack market_pl.jpgScénario : Frank J Barbiere

Dessin : Victor Santos

Éditeur : Glénat Comics

112 pages

date de sortie : 30 septembre 2015

genre : comics, aventure, humour

 

 

 

Comment Ray Lewis, ancien médecin légiste s'est-il retrouvé simple thanatopracteur dans une entreprise de pompes funèbres ? Il était pourtant brillant et promis à un bel avenir dans la police scientifique. Mais comme on dit, on choisi ses amis, on ne choisit pas sa famille ! C'est Denny, le frère de Ray qui un jour a tout fait basculer en l'entrainant dans un coup foireux. Criminel notoire, le voilà de retour pour embarquer à nouveau son frère dans une sombre affaire lui promettant fortune et gloire : il connait la recette capable d'éliminer toutes les maladies sur terre. Mais pour la mettre en œuvre, il a besoin des talents de Ray car la clé du remède se trouve dans l'ADN des Super-Héros. Il va donc falloir aller les chercher et récupérer une once de leur ADN...

 black market,santos,barbiere,glénat comics,comics,super héros,humour,062015,510

 

Au commencement étaient les héros. Des types affublés de déguisements improbables voire grotesques mettant au service de la veuve et de l'orphelin leur talent que dame nature avait bien voulu leur octroyer. Puis un jour vinrent les Super. Dotés de pouvoirs bien plus puissants et quasiment indestructibles ils combattent le mal sous toutes ses formes. Depuis que les Supers sont là, les Héros ne servent plus à grand chose et la plupart ont du se reconvertir pour survivre.

Le mythe du super héros revu, corrigé et déformé par Frank J Barbière. Utilisant l'humour noir et l'auto dérision il met à mal tous les codes du genre pour servir son propos. Porteurs de ce qui pourrait éradiquer tous les maux de l'humanité, les Supers auraient pu bénéficier d'un peu plus de considération de la part de l'humanité. Mais ils sont ici des proies et les hommes ont décidé de les presser jusqu'à la dernière goutte.

Dommage que la narration soit si peu fluide et aussi chaotique. Dommage que le dessin soit si rugueux et le trait aussi lourd. Dommage, parce que l'intrigue est quand même bien foutue et le final assez inattendu.

Black Market aurait pu faire un excellent thriller sombre et drôle à la fois, mais n'est finalement qu'une bonne petite comédie noire et satirique.

 

a05-3e788c9.gif

 

 

Loubrun

Écrire un commentaire