28/10/2015

Astérix Tome 36 - Le papyrus de César

astérix,ferri,conrad,uderzo,goscinny,humour,jeunesse,810astérix,ferri,conrad,uderzo,goscinny,humour,jeunesse,810Scénario : Jean-Yves FERRI

Dessin : Didier CONRAD

Editeur : Albert René

48 pages

Date de sortie : 22 octobre 2015

Genre : humour, jeunesse

 

Jules César est prêt à publier sa Guerre des Gaules. Sa loyauté lui interdit d’éluder qu’une partie de ce territoire lui résiste encore et toujours. Son conseiller éditorial Promoplus, lui, ne s’embarrasse pas d’honnêteté intellectuelle et propose de faire une coupe franche sur le chapitre « Revers subis face aux irréductibles Gaulois d’Armorique », afin que la gloire de César reste immaculée… et que les financements des conquêtes par le Sénat continuent à être votés !

C’est sans compter sur le vol d’une copie du chapitre censuré par un scribe numide (ancêtre du nègre littéraire) et son interception par le colporteur sans frontières Doublepolémix, toujours avide de scandales…

 

Le duo Ferri-Conrad reprend du service après l’aventure chez les Pictes dans le difficile exercice de style qui consiste à succéder au duo Goscinny-Uderzo – à qui un sympathique clin d’œil est adressé en dernière page… Et les lecteurs qui ont grandi en lisant les aventures du petit Gaulois malicieux concoctées par René et Bébert les attendent au tournant sans concession…

 

Eh bien j’ai trouvé, moi, que l’exercice était plutôt réussi pour cet album, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire, en une soirée, dans mon lit, comme quand j’étais petite, et avec  un grand sourire qui ne m’a pas quittée du début à la fin.

Certes je n’ai pas eu de longue crise de fou-rire comme celle que m’avait value, par exemple,  la réplique : « Mes Gaulois sont dans la pleine » (Le Bouclier Arverne).

Mais j’ai retrouvé, tels de vieux amis, tous les personnages vraiment très bien restitués par Conrad, et les décors bien caractéristiques du paisible village, de la forêt des Carnutes, du palais de César…

Peut-être le scénario est-il un peu linéaire, mais les ingrédients qui font la saveur et la qualité de la potion magique sont bien là : les caricatures de personnalités en vogue pour camper les personnages « guest stars », des noms propres homonymes d’expressions connues, des tas de calembours bien rigolos pour la plupart, des poissons qui volent, des baffes qui pleuvent, des Romains toujours aussi pleutres et empotés, Bonnemine et Mme Agecanonix qui font les gros yeux et la grosse voix à leurs époux renfrognés, l'aimable participation des Pirates qui interceptent bien malgré eux une information via un pigeon voyageur qui passait par là… Et, trame de l'histoire ainsi que prétexte aux jeux de mots et gags,  la transposition assez amusante de nos modes de communication et des réseaux sociaux à l’époque et dans le monde d’Astérix, comme aurait pu le faire, à sa façon, son regretté Papa, de façon encore plus fine et débridée peut-être...

 

Non, vraiment, je n’ai pas grand-chose à reprocher à cet album.  L’univers bonhomme auquel je m’attendais est au rendez-vous et je me suis bien amusée !

Je le relirai, na !

 

a08-3e78906.gif

 

 

Virgule

Commentaires

j'ai pour ma part été un peu déçu par ce tome. J'ai trouvé le scénario un peu plat. Par contre le dessin est de Conrad est d'un très bon niveau.
je suis peut-être passé à côté ... je vais le relire tiens !

Écrit par : loubrun | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

"ca c'est un beau "na" " !!!!!
Quizz : ref ?

Écrit par : tigrevolant | 28/10/2015

Répondre à ce commentaire

Ben, euh... Astérix et Cléopâtre !?

Écrit par : Virgule | 28/10/2015

Ca c est Virgule !!!! Trop forte

Écrit par : Tigrevolant | 29/10/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire