31/10/2015

Le SUMOUPS du samedi

016.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site: http://sumoups.skynetblogs.be/

 

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (0) |  Facebook | |

30/10/2015

L'avocat

Picture 013.jpgPicture 014.jpg1. Jeux de loi

Scénario : Frank Giroud et Laurent Galadon

Dessin : Frédéric Volante

Editeur : Le Lombard

Collection : troisième vague

Sortie : 11 septembre 2015

56 pages – cartonné 

Thriller judiciaire

 

Présentation de l’éditeur :

Dans le milieu judiciaire, on le surnomme LSD. Brillant avocat soucieux de son image médiatique, maître Léopold Sully-Darmon représente habituellement les rebelles ou les laissés-pour-compte. Des grilles du parloir au faste du palais, des lumières de Paris aux ruines de Bagdad, une nouvelle affaire l’entraîne sur des terrains périlleux. Mais qu’est-ce qui a poussé LSD à défendre Zeinab Zaïdi, une femme accusée de crime contre l’humanité ? 

 

Picture 015.jpg

 

Mon avis :

 Premier opus d’une série de trois tomes pour commencer, « L’avocat » ambitionne de devenir un personnage récurrent de la collection Troisième Vague. Objectif qui me paraît tout fait réaliste à la lecture de ce premier album. 

 

Picture 016.jpg

 

Avec un personnage inspiré très librement de jacques Vergès, les auteurs ont misé sur une personnalité complexe voire ambigüe dont le lecteur va découvrir progressivement les différentes facettes et qui va, au fil des pages, gagner en densité. Le réalisme du scénario est par ailleurs bien servi par le dessin de Frédéric Volante. Ce qui fait de ce récit d’ouverture de série une réussite. L’aspect technique du contexte judiciaire reste, quant à lui, tout à fait abordable et compréhensible. Le jargon inutile et le verbiage moraliste toujours à craindre dans ce type d’histoire sont habilement évités. 

Picture 017.jpg

En bref, un très bon moment de lecture, un récit ouvert aux sensibilités contemporaines sans tomber dans le manichéisme, un personnage attachant malgré un petit côté arrogant, une intrigue bien menée. 

 

L'Avocat, 1. Jeux de loi, Giroud, Galandon, Volante, Le Lombard, thriller judiciaire, 11 septembre 2015

 

a07-3e78901.gifDessin 

 

a07-3e78901.gif

Scénario 

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Le Lombard : ICI

Le site internet de Frank Giroud : ICI

 

 

Skippy

Elfes T11

elfesT11.jpgelfes-t11-kastennroc-soleil-extrait.jpgScénario : Jean-Luc Istin

Dessin    : Kyko Duarte

Éditeur   : Soleil

64 pages

Sortie le 23 septembre 2015

Genre  : Fantastique

 

Avis de l'éditeur :

Kastennroc est une forteresse légendaire et imprenable. Les Elfes bleus et les Yrlanais tentent d'y piéger l'Elfe noire Lah'saa qui cherche, forte d'une armée de goules de cent mille têtes, à envahir les terres d'Arran. L'armée des Elfes bénéficie du pouvoir du crystal bleu et d'un des plus puissants guerriers d'Arran : Redwin le nain. La guerre embrase Kastennroc et nul ne sait qui en sortira vainqueur.

 

Mon avis :

Ce 11ème opus de la saga Elfes, créé par le duo Jean-Luc Istin et Kyko Duarte se situe en étroite corrélation avec le tome six de cette même série. Nous y retrouvons pour l'occasion d'anciens protagonistes tels que Lanawyn et Turin. Un autre protagoniste, Redwin le nain s'est déjà mis en avant par sa série personnalisée réalisé par Nicolas Jarry.

 

L'univers du scénariste Istin et de son comparse Kyko Duarte au dessin, posent de leurs marques le contexte d'Heroic fantasy. Ils étoffent et allongent leurs visions des champs de batailles, affichent des monstres et des créatures toujours de plus en plus impressionnantes, et accélèrent le rythme effréné des situations dynamiques.

Ce nouveau tome démarre en branle-bas de combat, l'énergie virulente bouillonne de partout, les victimes s'enchainent et les corps disloqués jonchent à même le sol. Violence et fourberie sont au rendez-vous. A la tête d'une horde de goules sauvages, l'elfe noir Lah'saa nécromancien continue son ascension, détruisant et anéantissant quiconque se dresse sur son passage.

Un parallélisme entre Game of Thrones et le seigneur des anneaux pourrait conclure sur le monde brutal et sanguinaire d'Elfes. La conquête, la destruction et le pouvoir incarnent les maitres mots de cette aventure, qui risque encore d'en surprendre plus d'un! L'album se lit vite, on l'apprécie jusqu'à sa conclusion et on en redemande.

Jean-Luc Istin publie ses premiers albums juste avant l'an 2000. Ses racines pour la Bretagne l'encouragent à créer une collection de contes et légendes, sous le label "Soleil Celtic". Ayant parcouru son bonhomme de chemin il est, à ce jour, directeur de cinq collection où il scénarise : 1800; Anticipation; Abysses; Soleil Ésotérique et Soleil Celtic. Bourré d’idées et de talents, il est particulièrement suivi par une communauté de fans, toujours à l'aguet de ses nouveautés.

Au dessin, nous retrouvons un espagnol, Kyko Duarte, qui réside à Malaga. Il démarre sa carrière relativement tôt pour des journaux et magazines locaux, avant de s'avancer pour des projets internationaux. En 2003, il a publié sa 1ère bande dessinée aux éditions Bamboo, "De sang froid". La saga Elfes, lui a permis de démontrer toute l'étendue de son potentiel, un univers qu'il maitrise relativement bien. Notons également l'effet qu'apporte le coloriste Héban, permettant de donner davantage de relief au trait de Duarte. Une combinaison payante!

Elfes, tout comme chaque série proposée d'Istin, prouve sa place dans le catalogue enrichissant des éditions Soleil.

 a07-3e78901.gif

Coq de Combat

 

 

elfes,istin,duarte,soleil,710,fantastique,092015

 

 

Écrit par capitolbelgium dans Chroniques de Coq de combat. | Commentaires (0) | Tags : elfes, istin, duarte, soleil, 710, fantastique, 092015 |  Facebook | |

29/10/2015

Maîtres inquisiteurs T3 :Nikolaï.

les maitres inquisiteurs nikolai.jpgmaitres inquisiteurs.jpgDessinateur : Augustin Popescu.

Scénariste : Jean-Luc Istin.

Editeur : Soleil (héroic fantasy)

Sortie : 21  octobre

Genre : HF de 56 pages

 

 Le résumé.

Dans la région froide du petit Gottland, le maître inquisiteur Nikolaï et son elfe Boldween font une découverte macabre : un corps est encré dans la glace. Très vite, le lien est fait entre la victime et le pèlerinage sacré du dragon bleu. L’inquisiteur décide de débusquer le coupable et s’immisce parmi les voyageurs. L’enquête s’enlise et d’autres meurtres viennent s’ajouter au premier. Le meurtrier se cache au milieu de deux mille pèlerins et le mobile reste un mystère !

« Profitez de cette leçon et méditez.. »

 

Mon avis.

 

Un tome 3 que je qualifierais de solide. 

Solide par son contenu, on mélange allègrement plusieurs ingrédients comme l’enquête de l’inquisiteur accompagné de son elfe de service, son initiation à la magie, les enjeux politiques  et la trame principale qui dévoile petit à petit ses secrets. 

Un maître inquisiteur qui par son charisme éclipse quasiment tous les seconds rôles. Un personnage indéniablement marquant !

Il s’agit aussi  clairement d’un album charnière qui relance l’intérêt pour cette série concept.

La Roumanie est au commande de cet album avec Augustin Popescu , c’est comme l’économie, la BD se mondialise de plus en plus .

Son graphisme est clairement dans la veine « soleil ». Il alterne les grands décors majestueux avec des gros plans  inquiétants .Parfois son trait se fait plus rude mais colle parfaitement à l’ambiance générale de cette histoire. 

Bref, j’ai eu l’impression  qu’avec cet album, le lecteur en avait pour son argent.

De toute façon, maître Nikolaï veillait au grain !

a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal.

maitresInquisiteursT3-3.jpg

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.