06/11/2015

Lacrima Christi T1

9782344009161-L.jpgScénariste   : Didier Convard

Dessinateur : Denis Falque

Éditeur         :  Glénat

56 pages

Sortie : le 14 octobre 2015

Genre : Historique

 

Avis de l'éditeur :

 

Jean Nomane est le Rectificateur. Agent d’élite du Triumvirat, véritable machine à tuer, il est envoyé en mission à Pyongyang, en Corée du Nord. Sur place, le despote mégalomane Cho Ihn Kyang a fait construire dans le plus grand des secrets un laboratoire capable de synthétiser le Lacrima Christi. Sous le poétique nom de « Larmes du Christ » se cache en réalité la souche de la plus effroyable peste que l’humanité ait jamais connue, élaborée des siècles auparavant par le  célèbre alchimiste Biancofuori. C’est le Gardien du Sang Bencivenni qui l’a découvert au large d’Haïfa, onze mois plus tôt. Et celui-ci n’a pas hésité à trahir ses commanditaires pour vendre cette arme terrible au plus offrant...

Cette année, découvrez la toute nouvelle saison du Triangle Secret ! Toujours orchestrée de main de maître par l’architecte Didier Convard et dessinée par le trait précis de Denis Falque, Lacrima Christi est un récit d’espionnage haletant sur fond de mystères religieux, nous montrant les dérives de la science quand celle-ci est utilisée à des fins mercantiles.

 

Mon avis :

En avril 2000, les lecteurs ont eu l'opportunité de découvrir une série qui aura longtemps fait parler d'elle, il s'agit bien entendu du Triangle Secret. Aux commandes : Didier Convard, déjà à maintes fois récompensé par ses scénarios surexcités et diaboliquement bien ficelés. Commence ensuite la saga Inri en 2004, Hertz en 2006 et tout récemment Lacrima Christi en 2015.

L'histoire démarre en Corée du sud, où le Lacrima Christi(larmes du Christ) dévoile sont potentiel destructeur, renfermant un pouvoir inégalé en matière de virus, créé par un alchimiste de renommée Biancofuori.. Attiré par la convoitise, Bencivenni, un gardien du sang, trahit, vole et spécule au plus offrant.

 

71H7neSBOML.jpg

 Ce 1er tome met en scène les différents protagonistes et leurs rôles. Une nouvelle intrigue s'incruste au fil des pages mais malheureusement, cette dernière provoque rapidement un ennui profond. Cette impression de déjà vu, déjà raconté et déjà vécu, est subtilement réajusté pour enflammer les troupes. Forcément, reprendre le flambeau d'une saga pareille consiste à attirer les fans de la 1ère heure, ainsi que de nombreux curieux, afin de les replonger vers une énième épopée à plusieurs volumes.

Les séries à rallonge contenant de nouveaux cycles sont particulièrement à la mode ces derniers temps. L'exemple le plus concret reste 13 de Van Hamme, repris depuis par une nouvelle équipe, tant au dessin que pour la trame. Est-ce favorable? Ne tire-on pas en longueur les mêmes éléments revus et corrigés afin de façonner et stéréotyper le lecteur?

Certains crient au scandale, tandis que d'autres en réclament toujours plus. Bref, pour une série de l'ampleur du Triangle Secret, chaque avis personnel se veut pertinent, mais laissons lui, la possibilité de voir venir, et de ce qu'il a dans le ventre!

Le trait de Denis Falque s'acclimate en fonction de la thématique, il est davantage convainquant sur l'arrière-champ; les détails sont riches, qu'il s'agisse de situations de pénombres ou en plein jour. Par contre, quel manque de rigueur au niveau des visages des personnages, qui, la majeure partie du temps apparaissent déformés, aux yeux fatigués, lèvres coupées sans réelles consistances.

Bref, je n’administre pas plus qu'un moyen pour ce tome d'introduction. Affaire à suivre... pour certains.


a06-3e788fc.gif

81CsywCgRhL.jpg

 

Coq de Combat

Commentaires

Moi je dis STOP !

Écrit par : tigrevolant | 06/11/2015

Répondre à ce commentaire

je me suis arrêté au triangle secret , ai-je mal fait ?

Écrit par : samba | 06/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai lu les 5T des Gardiens du sang et j'ai beaucoup aimé ... je serai donc au RDV de ce nouveau cycle et je verrai si j'accroche ou pas.
Nous avons tellement l'embarras du choix qu'on peut se permettre d'arrêter un album en cours de lecture ou une série ... ça m'arrive souvent.
Je deviens de plus en plus difficile ... si je n'ai pas accroché au bout de quelques pages, j'abandonne et je passe à autre chose. Et ce qui est quasi rédhibitoire, ce sont les bulles indigestes ... c'est pourquoi j'ai abandonné depuis longtemps B&M !☻

Écrit par : dgege | 06/11/2015

Répondre à ce commentaire

Comme Samba, j'ai arrêté au Triangle Secret.
J'avais beaucoup aimé - faut que je le relise un de ces 4 -, mais je n'ai pas l'intention de lire tous ces spin-ofs...

Écrit par : Jmc95 | 14/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire