13/11/2015

Le voyage de Phoenix

Picture 031.jpgPicture 033.jpgDessin et scénario : Jung

Editions Soleil

Collection : Quadrants

320 pages – broché

Sortie : 07 octobre 2015

Roman graphique

 

Présentation de l’éditeur :

Après son bouleversant et autobiographique Couleur de peau : miel, Jung revient avec un récit tout aussi touchant. A sa façon personnelle, pudique et humaniste, il évoque la guerre fratricide des Corées et le régime des plus totalitaires qui s’en est suivi pour celle du Nord. Il met en scène deux destins croisés.

Jennifer est la fille d’un soldat américain qui a trahi sa patrie en passant en Corée du Nord, vendant ainsi son âme au communisme, la fille d’un père qu’elle n’a pas connu. A 19 ans, elle part sur ses traces en Corée pour comprendre ce qui a motivé cette décision, l’obligeant par la même occasion à abandonner sa mère enceinte d’elle à cette époque. Elle se marie avec San-tto, un réfugié en Corée du Nord, qui a réalisé ainsi le chemin inverse de celui de son père, et s’implique totalement dans son travail à l’orphelinat américain de Séoul, qui donne un sens à sa vie. C’est dans ce cadre qu’elle a rencontré Aaron et Helen.

Aaron et Helen ont adopté Kim, un jeune Coréen. Il forme une famille unie avec la fille qînée, née d’une précédente union d’Aaron. Kim adopte sa grande sœur, qui ne vient que trop rarement à son goût, les voir. Un jour, alors que Chelsea est allée en voiture chercher Kim à l’école, ils sont victimes d’un grave accident. Chelsea s’en sort, indemne, Kim est hospitalisé dans le coma. Aaron est effondré.

 

Picture 034.jpg

C’est un oiseau légendaire

qui a le pouvoir de renaître de ses cendres

après s’être consumé sous l’effet de

sa propre chaleur. Il incarne l’immortalité…

Lorsqu’il sentait sa mort venir,

il se construisait un nid d’herbes aromatiques

pour s’y consumer.

Il en renaissait un nouvel oiseau ...

 

Picture 032.jpg

Mon avis :

Après « Couleur de peau: miel » et son adaptation en film d’animation, Jung est déjà de retour avec ce superbe roman graphique. Les multiples thèmes abordés restent très largement autobiographiques : l’adoption, la quête des origines, les secrets de famille, l’absence d’un père, la mort d’un enfant, la liberté, le conditionnement, le deuil, la rédemption, la recherche du bonheur, la renaissance et la résilience. Dans le récit principal, rédigé à la première personne, Jennifer, la narratrice, tisse une toile narrative complexe et intègre d’autres histoires dont une sous forme de livre pour enfants. Ce puzzle parfois déroutant, ce scénario aux couleurs littéraires très affirmées, relève du tour de force et plonge le lecteur dans un univers d’émotions et de sensations intenses. On ne peut s’arrêter de lire une fois qu’on a commencé ces 320 pages, véritable condensé de beauté, d’amour et d’espoir.

Picture 035.jpg

Le dessin de Jung, au crayonné sobre et raffiné, joue avec subtilité du noir et du blanc pour bâtir un ensemble réaliste légèrement teinté d’onirisme.

Picture 036.jpg

Cet album est une petite perle d’humanisme philosophique qu’on rêve de pouvoir offrir ou de recevoir comme cadeau pour les fêtes.

 

   Dessin 

 

   Scénario 

 

   Moyenne

 

Le site internet des Editions Soleil : ICI

Le site internet de la collection Quadrants : ICI

 

Skippy

 

Écrire un commentaire