17/11/2015

Dangerous love V1

dangerous love.jpgdangerous-love-ext-2.jpgAuteure :Kana Nanajima

Editeur :Soleil Manga

Sortie : 12 novembre 2015

Genre :Shôjo.

Le résumé
Nono est une lycéenne à la vie sentimentale bien compliquée. Après avoir connu diverses expériences peu concluantes, elle désespère de rencontrer un garçon avec lequel elle pourra

connaître le grand amour. Heureusement, son ami Kazuma est là, mais le jeune homme est un coureur de jupons…
Parviendront-ils à franchir cet obstacle ? Il faudra alors à nos deux « amis » faire un choix dangereux…

« frivole un jour, frivole toujours »

dangerous love t1.jpg

 

Mon avis.
Publiée en 2013 au Japon dans les pages du magazine Sho-comi de Shôgakukan sous le titre Kiken Mania, cette série terminée en deux volumes verra son premier tome paraître chez nous en novembre. Le second et dernier volume, lui, est prévu pour février 2016.

Le ton de ce shôjo se veut résolument enjoué .L’héroïne enchaine les mésaventures mais elle ne va pas jouer les fontaines à larmes pour si peu .Un de perdu 10 de retrouvés surtout que Nono( pas le petit robot) sait qu’elle plait à la gent masculine . Mais il serait temps , c’est elle qui le pense, de trouver le bon. Le pire , c’est qu’il se trouve juste à coté d’elle mais vous savez , l’amour rend aveugle même les filles frivoles comme Nono.

Le dessin de l’auteure est très agréable à lire. Un trait plutôt fin et expressif , ah les gros plans sur les grands yeux de notre héroïne, un vrai régal .Par contre, le point noir ( vite Biactol) vient du fait que les personnages masculins se ressemblent tous. Ok , ils sont beaux et sentent le sable chaud mais je me suis souvent demandé à qui j’avais affaire !

Dommage car ce Shôjo à un réel potentiel sympathie !

a06-3e788fc.gifScénario 

a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifGlobal 

Sambette

img_0.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

Commentaires

merci Dgege pour la correction, je viens de voir que j'en avais fait une bien belle !!

Écrit par : samba | 17/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire