16/11/2015

La Tour Fantôme T8

9782344008744-G.jpgalbum-page-large-27607.jpgAuteur : Taro Nogizaka

Éditeur : Glénat

224 pages

Sortie : le 23 septembre 2015

Genre : Détective

 

Avis de l'éditeur :

Au plus profond de la Tour fantôme, une pièce circulaire avec douze portes, dont une seule conduit à la salle du trésor. Taïchi a-t-il choisi la bonne ? A-t-il distancé l horloge de la mort ?
Taïchi n est plus le même qu au début de son aventure, mais sa résolution nouvelle sera-t-elle suffisante face à ce terrible ennemi ?

Mon avis :

La Tour Fantôme brille à tous les niveaux, qu'il s'agisse de sa trame exceptionnelle ou de son trait à couper le souffle!

Pour chaque nouveau tome, le niveau d'intensité augmente et de manière considérable! Ce 8ème opus part dans tous les sens : un protagoniste principal décède atrocement,d'une balle en pleine tête, on découvre enfin l'identité de l’Horloge de la Mort, qui connait une fin tragique, mais dont l'auteur préfère le ressusciter en fin d'album, et cela de manière plutôt crédible... car tout assassin qu'il est, le sort qui lui est destiné est pire que la mort. Taïchi, de con côté, connait un second souffle et démontre tout son talent de détective : adroit pour résoudre les énigmes, malin comme un singe à démanteler les crimes! Comme le 1er plat de couverture le souligne, il découvre le fameux trésor et se permet de cultiver désormais des rêves de luxure, assoiffé de pouvoir et de richesse.

Nous soulignerons surtout l'évolution de la relation naissante entre Tetsuo et Marube, et le dessein de ce dernier, qui se la joue finement, tel un diable machiavélique. Le secret finalement, ne provient pas de l'identité de l'Horloge de la Mort, ni même de la découverte du trésor enfouis, mais d'un lien héréditaire, plutôt surprenant!  Sans spoiler quoi que ce soit sur ces événements et leurs origines, Taro Nogizaka continue à surprendre, à hausser son niveau, à divertir de manière exceptionnelle, les lecteurs qui ont tenu jusqu'à ce huitième tome.

La Tour Fantôme incarne le must du genre! Cette série contient tout ce qu'un lecteur passionné attend d'un auteur. On parle ici de quintessence à l'état brut, dont chaque élément, chaque case de lecture frôle avec le génie.

Le dessin, comme à son habitude est parsemé de détails, que l’œil décortique et mémorise à l'infini. Le découpage excelle, il s'acclimate parfaitement en fonction du rituel présenté.

Remercions également la présentation des éditions Glénat ainsi que Yohan Leclerc, pour son travail méticuleux.

Plus qu'un tome avant son dénouement... et quoi qu'il arrive, La Tour Fantôme fait déjà partie du panthéon des Mangas à absolument posséder!

la_tour_fantome_chez_glenat_3496.jpg

 

 

a09-3e78912.gif
 

Coq de Combat

Commentaires

"quintessence à l'état brut", mazette !!!! By Jove !!! Damned !!
Connait absolument pas mais je vais feuilleter.

Écrit par : tigrevolant | 16/11/2015

Répondre à ce commentaire

quel enthousiasme en effet

Écrit par : samba | 16/11/2015

Répondre à ce commentaire

Connais pas non plus, mais je suis très intrigué maintenant...
Et puis 9 tomes en tout, ça ne fait pas encore trop peur !

Écrit par : Jmc95 | 17/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire