23/11/2015

Kriss de Valnor T6 : L'île des enfants perdus

kriss-valnor-tome-6-l-ile-enfants-perdus.jpgkriss-ile-village-1024x453.jpgScénaristes  : Mathieu Mariolle et Xavier Dorison

Dessinateur : Roman Surzhenko

56 pages

                                      Sortie : le 13 novembre 2015

                                      Genre : Aventure

 

Avis de l'éditeur :

Naufragée, Kriss a été recueillie et soignée par Osian l'herboriste et Erwin, son apprentie.
À son réveil, elle ne souhaite qu'une chose, repartir vers son royaume et retrouver sa couronne. Mais Kriss et ses nouveaux compagnons, pourchassés par des soldats de Magnus, sont forcés de s'aventurer dans les eaux troubles et agitées du lac-océan.
La violence des flots les fait s'échouer non loin d'une île habitée par de curieux enfants, aussi doux qu'inquiétants... 

Mon avis :

Le personnage de Kriss de Valnor incarne sans aucun doute, l'une des caricatures les plus abouties et emblématiques du monde de Thorgal. Résultat des courses, depuis quelques temps, elle dispose de sa série à part entière. Femme au caractère bien trempé, guerrière farouche, tantôt ennemie jurée de Thorgal, puis soudainement sa meilleure alliée, elle bluffe le plus ingénu des joueurs. Sensuelle et vicieuse, elle se fond dans la masse, comparable au plus agile des caméléons. Dictée par son instinct, insatiable sous tous rapports, elle tente de dominer son prochain sous son joug. La vue du sang l'excite, lui rappelle sa nature première, et son orgueil implacable lui fait gravir étapes après étapes, même si parfois, elle chute de plus belle.

Ce 6ème tome comprend finalement moins d'action tonitruante que son prédécesseur, et permet aux protagonistes comme aux lecteurs de reprendre leur souffle. La lecture est fluide, l'atmosphère est prenante et le récit se cadre essentiellement sur notre héroïne, vagabondant entre deux eaux, plus surprenante que jamais. Face à ses démons intérieurs, Kriss de Valnor, affronte sa mort intérieur, afin de se relever une de fois de plus, et d'atteindre de nouveaux desseins.

 Au niveau des scénaristes, on retrouve Xavier Dorison qui s'est fait connaitre pour sa série à succès "le 3ème testament". Continuant sur sa lancée, il entame Sanctuaire, dont la trame évolue à bord d'un sous-marin, claustrophobie et tension palpable garanties. Il devient l'un des scénaristes les plus prisés du public grâce à West et le succulent John Long Silver. Son style s'apparente aux séries contemporaines américaines truffées de situations rocambolesques. Mathieu Mariolle, passionné depuis son plus jeune âge par le 9ème art, s'inspire de grands auteurs tels que Luc Brunschwig et Jean-David Morvan. On reteindra entre autres sa trilogie De sang froid aux commandes avec Kyko Duarte.

Roman Surzhenko démontre l'étendue de son talent, l'univers du monde de Thorgal lui semble fait sur mesure. Né en Russie, il s'illustre chez Advance-Press, un label moscovite, ainsi que pour différents dessins animés avant d'être repéré par les Humanoïdes Associés.Il enchaîne par la suite les Carnets secrets du Vatican, mais ce n'est qu'en 2011, qu'il intègre l'éditeur du Lombard, avec Louve avec la participation de Yann. Il respecte le style d'origine de Grzegorz Rosinski, tout en ponctuant sa touche personnelle. Il soigne son trait dans les moindres détails, il suffit de constater les récifs montagneux qu'il dessine, chaque parcelle de son œuvre vaut le détour. Le découpage qu'il propose se veut rempli de créativité : il alterne entre petites cases rapprochées et longs rectangles qui accentuent la profondeur de champ.

Les couleurs vives de Matteo Vattani jonglent avec réalisme et donnent une structure efficace.

a08-3e78906.gif

 Coq de Combat

extrait-kriss-1024x491.jpg

Commentaires

Ca fait drole de ne pas voir le nom de Rosinski dans les credits d'un Thorgal

Écrit par : tigrevolant | 24/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire