04/12/2015

La Tour Fantôme T9

9782344008751-G.jpgAuteur : Taro Nogizaka

Éditeur : Glénat

256 pages

Sortie : le 18 novembre 2015

Genre : Détective

 

 

Avis de l'éditeur :

Taïchi a remporté la chasse au trésor et tué l’horloge de la mort. Tetsuo quant à lui, s’apprête à renaître dans un corps d’homme via un échange de cerveau avec Marube.
Taïchi a cependant un message important à lui transmettre avant qu’il ne commette l’irréparable. Mais devant sa beauté spectaculaire, il ne peut même plus le regarder dans les yeux. Parviendra-t-il à raisonner Tetsuo ?

 

Mon avis :

Les masques tombent, l'aboutissement de l'intrigue machiavéliquement ficelée atteint son apogée. Taïchi sait pertinemment que son temps est compté. Chaque seconde est vitale pour délivrer Tetsuo des griffes de Marube, cet être perfide, dont l'âme noirâtre et souillée n'a d'égale que sa grandiloquence.

Marube et Tetsuo partagent un secret depuis prêt de deux volumes, mais les enquêtes de Taichi le mènent vers une compréhension radicale, et ce dernier va jusqu'à mettre sa vie en jeu pour sauver son ami, qu'il aime profondément.

Cet énième tome est trash, on ne rigole plus du tout, même si on n'a jamais vraiment ricané avec la Tour Fantôme. Marube souhaite une transplantation d'organe, changer de cerveau et pouvoir jouir d'un corps juvénile... mais la folie de cet homme ne s'arrête pas en si bon chemin, il souhaite également pouvoir donner naissance. Il savoure déjà sa victoire, puisque Tetsuo a accepté don offre... sans réelles connaissances des tenants et aboutissants.

Tant de choses peuvent être racontées sur cette fin et ces 256 pages de lecture. J'irai droit au but sans dévoiler les nombreux ingrédients de ce chef-d’œuvre. Lisez mes chroniques précédentes pour vous faire un avis sur la Tour Fantôme, et ceux et celles qui voudraient partager un avis personnel, je serai ravi d'en discuter avec eux.

J’administre la côte maximale pour ce 9ème tome, mais également pour sa continuité durant toute l'évolution de la série. L'auteur tend le lecteur à emprunter un sentier qui de prime abords parait anodin, mais qui très vite dépasse le simple roman policier. Durant cette lecture, le temps semble s'arrêter, et offrir plus qu'un divertissement. La vie, la mort, la jeunesse, la beauté, l'horreur, l'instant présent, tant d'éléments que tend à justifier la trame de Taro Nogizaka, et qui au final procure une véritable introspection vers les méandres de l'esprit.

05-3e731b2.gif

la tour fantôme,taro nogizaka,glénat,112015,1010,détective

 Coq de Combat

Écrire un commentaire