07/12/2015

Jhen : Les portes de fer

Picture 025.jpgPicture 027.jpgScénario : Jean-Luc Cornette et Jerry Frissen

Dessin : Paul Teng

Editeur : Casterman

48 pages – cartonné

Sortie : 04 novembre 2015

Aventure historique

 

Présentation de l’éditeur :

Alors qu’il attend patiemment le retour de Venceslas dans une auberge de la ville fortifiée de Sibiu, en Transylvanie, Jhen assiste, impuissant, à l’attaque d’un village valaque par les akindjis et les janissaires ottomans. Après la récente défaite de ces derniers face aux troupes hongroises, leur chef, le çorbasi Tursun Oktchan, cherche à venger l’affront en passant sa colère sur des paysans pauvres et désarmés. Et en s’emparant, au passage, de l’imposant crucifix qui ornait jusqu’alors l’église du monastère de la Sainte-Croix. Le seigneur local n’envisageant pas une seule seconde de partir combattre les pillards, Jhen tente une sortie afin de délivrer Venceslas, fait prisonnier alors qu’il rendait visite à un ami entré dans les ordres au monastère de la Sainte-Croix.

jhen,les portes de fer,cornette,frissen,teng,casterman,aventure historique,04 novembre 2015Après son passage dans les Carpates avec l’album Draculae, Jhen poursuit son exploration d’une Europe orientale dépecée par les ambitions territoriales ottomanes et hongroises. Alors qu’il est sur la route du retour pour le royaume de France, il fait étape dans la ville de Sibiu, fondée au XIIe siècle par des colons saxons et chargée, comme de nombreuses autres cités fortifiées de Transylvanie, de barrer la route aux armées turques qui menacent, déjà à l’époque, Buda et Vienne. L’histoire s’achève non loin des Portes de Fer, impressionnant défilé du Danube entre la Valachie et la Serbie — alors sous domination ottomane — qui a donné son nom à cet album.

Deuxième récit du nouveau duo de scénaristes formé par Jean-Luc Cornette et Jerry Frissen, il voit par ailleurs l’arrivée d’un nouveau dessinateur : Paul Teng. Grâce à son trait réaliste, celui-ci offre un Jhen plus mature et moins docile, finalement assez éloigné du héros classique tel que mis en images avec talent par Jean Pleyers, cocréateur du personnage avec Jacques Martin. Avec ses qualités et ses défauts, ses aptitudes mais aussi ses limites, ce Jhen se révèle plus humain et mieux à même de déclencher l’empathie d’un lecteur qui cherche de plus en plus à s’identifier aux personnages dont il découvre l’histoire.

jhen,les portes de fer,cornette,frissen,teng,casterman,aventure historique,04 novembre 2015

Mon avis :

Le scénario de cette 15ème aventure de Jhen met fin au périple transylvanien du héros avec une palpitante course-poursuite qui s’enlise au bord du Danube avant de se terminer par un affrontement spectaculaire autour de la la construction d’un pont. De l’action violente dans un cadre enneigé et nocturne, une histoire épique pleine de bruit et de fureur, voilà pour l’essentiel. On lit l’album d’une seule traite, pas le temps de souffler ou de s’ennuyer : le rythme est plus que soutenu. Observez cette vue plongeante d'ouverture de l'album, une scène de bataille inhabituelle que le dessinateur a pris beaucoup de plaisir à réaliser.

jhen,les portes de fer,cornette,frissen,teng,casterman,aventure historique,04 novembre 2015

Pour son dessin, Paul Teng a reçu l’aval du comité Martin pour conserver son propre style et on peut dire que cela lui réussit bien. Ce dessinateur autodidacte, anthropologue culturel de formation et passionné de westerns, est très à l’aise dans les réalisations de scènes de bataille, d’action et de combats singuliers. Paul Teng n’a également pas usurpé sa réputation de dessinateur spécialisé dans les séries historiques. Le fait de travailler sur un récit prédécoupé avec des indications des scénaristes, avec une sérieuse documentation, mais sans dessins préalables, lui laisse une grande liberté dont il fait un excellent usage. Jacques Martin appréciait son travail et des possibilités de collaboration entre eux avaient été envisagées lors de différentes rencontres lors de festivals. Il utilise les planches au format traditionnel A3, les plumes, les pinceaux et l’encre de Chine. Notez au passage le délicat travail de Véronique Robin, la coloriste, qui a planché sur un nombre importants de scènes nocturnes?

jhen,les portes de fer,cornette,frissen,teng,casterman,aventure historique,04 novembre 2015

Au final, on peut dire que la série Jhen acquière  avec cet album un renouveau plutôt dynamique et les lecteurs pourront retrouver ses protagonistes en France pour le prochain épisode.

 

   a08-3e78906.gif  Dessin 

 

  a08-3e78906.gif  Scénario 

 

  a08-3e78906.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Cette chronique a été rédigée suite à une sympathique rencontre avec Paul Teng dans les locaux des Editions Casterman le vendredi 06 novembre 2015. 

 

Skippy

Écrire un commentaire