20/12/2015

Les chroniques courtes( 79) Last Man T7 et Honey T2

LAST MAN Tome 7

last man.jpglast man 7.jpgScénario : Balak ; Vivès, Bastien
Dessin : Vivès, Bastien Sanlaville, Michaël
Dépot légal : 06/2015
Editeur : Casterman
Planches : 200

 
Depuis l’ouverture d’une brèche dans le mur, une chape de plomb s’est abattue sur la vallée des rois. Le maintien des étrangers au-delà de la frontière d’Ether vire à la psychose, et, empêcher le traître Adana de s’évader devient l’unique but la garde Royale.

Que dire de cette incontournable série du trio Vivès, Balak et Sanlaville qui n’a déjà été dit? Le succès de cette saga est loin d’être usurpé : des dessins simples et aérés, des rendus de mouvements impeccables avec une maîtrise de l’ellipse et du cadrage. Le tout est emballé dans un scénario original mêlant amour, action et humour. Ce tome 7 est dans l’exacte veine des 6 précédents tomes (composants la première saison). Les fans se jetteront dessus et les autres se diront que 6 tomes d’une saison, c’est suffisant pour leur plaisir onirique.

Parlons plutôt des projets autour de cette série singulière. Ce n’était un secret pour personne, depuis le début, les auteurs de Last Man ne comptaient pas se limiter à un unique média ou à une seule voie d’expression. J’en veux pour preuve, la parution d’un spin-off sous forme d’un magazine, « Sexy Sirène », la déclinaison « emballé » de chaque épisode. En 2015, l’équipe passe à la vitesse supérieure quitte à bouleverser les codes de la bande dessinée traditionnelle en s’aventurant sur des terres inconnues ou peu explorées du marché français. Jugez plutôt : édition d’un jeu vidéo « Last fight » (de combat, forcement !), sortie d’un dessin animé (« les origines » de Richard Aldana) et une publication aux USA (éditions First Second Books).

Tout est sur les rails et on en redemande.

lastman7-4-4dab871.jpg

 

a08-3e78906.gifNote globale 
-----------------------------------------------------------
Honey Tome2

Couv_261102.jpgAuteure :Amu Meguro.
Editeur : Soleil Manga
Sortie : 9 spetembre2015.
Genre : Shojo


Nao sent poindre en elle des émotions nouvelles …
Par contre, Sambette a senti poindre l’ennui au fil des pages. Ok, c’est mimi tout plein mais ça ne suffit pas à faire un monde et encore moins un scénario passionnant. Bref, Sambette a trouvé pas mal de longueurs dans ce tome 2 et mon dieu quel patacaisse pour un baisé volé.

Bonjour la schizophrénie amoureuse !


 

a05-3e788c9.gifDessin 

a03-3e788b8.gifScénario 

a04-3e788e4.gifGlobal 

 

Sambette.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrire un commentaire