16/12/2015

Un village Français - tome 2 - 1915

un village français, gaudin, aleksic, soleil, guerre, saga familiale,6/10,11/2015un village français, gaudin, aleksic, soleil, guerre, saga familiale,6/10,11/2015Scénario : Jean-Charles Gaudin

Dessin : Vladimir Aleksic

Éditeur : Soleil

48 pages

date de sortie : novembre 2015

genre : Histoire, saga familiale

 

 

Présentation de l'éditeur

La Grande Guerre a commencé, faisant déjà des milliers de victimes. À Villeneuve, les familles des soldats envoyés au front vivent au rythme du courrier apporté par le facteur, dans l’angoisse de recevoir une lettre qui annoncerait de bonnes nouvelles, ou au contraire que le pire est arrivé…
Ceux qui sont restés tentent de tenir le coup, mais les tensions se font vives… parfois mortelles !

 

"Oui, ça devient un souci... Chaque fois que je veux rencontrer un administré, je croise le même regard apeuré".

 

Mon avis

Le préquelle format BD de la fameuse série télé se poursuit avec ce deuxième tome. L'histoire se déroule en 1915, au début de la guerre. Les soldats tombent comme des mouches, les blessés affluent vers l'arrière et, facteurs et maires des villages se transforment en porteurs de mauvaises nouvelles.

La majorité des hommes du village de Villeneuve se retrouve au front laissant les femmes dans l'attente de nouvelles. Mais malgré la boucherie en cours dans l'est de la France, la vie suit son cours à Villeneuve avec son lot de drames, tromperies, lâchetés, coups bas et malheurs divers. Entre ceux qui profitent de la situation et ceux qui la subisse, on voit se profiler un peu plus le tempérament des protagonistes que l'on retrouvera 25 ans plus tard dans la France occupée.

Mais le scénariste Jean-Charles Gaudin met surtout en avant des personnages qui ne sont pas au casting des années 40, éclairant ainsi le lecteur sur certains conflits familiaux que l'on suit dans la série TV.

Le deuxième volume de ce feuilleton historico-familial fait doucement avancer cette saga sur un rythme un peu trop lent à mon gout. Néanmoins, les intrigues et les tensions sont habilement mises en place avec quelques rebondissements qui ne sont pas sans intérêt.

Vladimir Aleksic est toujours aux pinceaux et son dessin très réaliste nous plonge sans retenue au cœur du drame donnant à cette série une dimension romanesque assez distrayante.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1 : ICI

 

Écrire un commentaire