23/12/2015

Le château des étoiles. La conquête de l’espace Vol I et II

le chateau des étoiles.jpgle chateau des étoiles T2.jpgchateau.jpgAuteur : Alex Alice.
Éditeur : Rue de Sèvres.
Sortie : 9/2014 et 9/2015.
Genre :Fantastique rétro.



 

Le résumé.
À la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l'espace fait d'éther, qui, utilisée comme énergie, permettrait d'explorer le ciel. 1868, Marie Dulac, scientifique qui a consacré sa vie à la recherche de l'éther, s'élève en montgolfière pour ce qui doit être le vol du succès : elle atteindra l'éther... mais personne ne pourra en attester, elle ne survivra pas au vol. Seuls son mari, également professeur, et son fils Séraphin, restent détenteurs de ses recherches et de son savoir. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoivent une mystérieuse lettre faisant allusion au carnet de la mère de Séraphin les invitant au château du roi de Bavière. Celui-ci, fou ou visionnaire, financera les recherches sur l'éther. En parallèle, Bismark, prince de la Prusse voisine, fera tout pour placer le royaume de Bavière sous sa tutelle. Dans ce 1er tome, Séraphin, son père et leurs alliés construiront l'éthernef et commenceront à percevoir les plans de Bismark.

le-chateau-des-etoiles-t.1-extrait.jpg

 

Mon Avis.
Rue de Sèvres a eu la bonne idée de sortir en format classique ce château des étoiles initialement sorti sous forme de journal. Un format innovant (et que j’encourage) mais immensément casse-gueule tant le lecteur de BD semble traditionnaliste .Ce format cartonné permettra aux retardataires comme moi de découvrir un univers qui m’a fait penser aux œuvres de Jules Vernes. D’ailleurs les couvertures sont incontestablement un hommage aux récits d’aventures de Jules Vernes qui ont accompagnés de nombreux rêves quand on était plus petit. C’est en somme un peu un retour en enfance ce « château des étoiles », une époque où tout était encore possible, où la science n’avait pas encore réponse à tout .Une époque où l’imaginaire n’avait pas de limite.
C’est donc une lecture avec pas mal de nostalgie qui nous est offert, une histoire qui fait la part belle aux voyages, aux aventures incroyables accompagnées d’un esprit assez candide qui devrait ravir les plus petits mais aussi les plus grands qui ont gardés un âme d’enfant .

chateaudesetoiles.jpg

 

Le dessin d’Alex Alice (le 3e testament) est pour beaucoup dans le coté féérique de cette histoire. On en reçoit littéralement plein les yeux, ses aquarelles en couleur directe sont tout simplement magiques.
Sur la lecture des 2 tomes, j’ai une nette préférence pour la première partie. Le château de NEUSCHWANSTEIN est d’ailleurs très propice à ce souffle épique et chevaleresque qui caractérise cette œuvre. Je dirais que la 2e partie sur la lune est nettement plus « éthérique ».
Au final, une bon moment de lecture remplie de nostalgie et d’enchantement qui fait du bien à notre imaginaire.
Si vous voulez achetez ces albums à votre petite tête blonde, je vous conseille néanmoins une lecture accompagnée car il lui faudra soit de l’aide dans sa lecture (bcp de textes) ou soit des explications pour qu’ils comprennent correctement tous les thèmes abordés.

Prévoyez aussi quelques bretzels pour être complètement dans l’ambiance.

 

chateau des etoiles.jpg

a09-3e78912.gifDessin 

a07-3e78901.gifScénario 

a08-3e78906.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter nomdijûûû.

 

 

 

Écrire un commentaire