31/12/2015

Samb'or meilleurs albums Franco-Belge,Jeunesse,Comic et Manga.

Cette année, on a modifié le mode d’attribution du meilleur album FB , manga et comics.

On ne passe plus par les votes des visiteurs mais bien par un vote des chroniqueurs (enfin ceux qui se sont sentis concernés !)

sambor_album_annee-4296f9f.gif



Pour le meilleur album FB , on a vite trouvé un consensus, une grosse évidence s’est vite imposée.

Tyler Cross T2 Angola chez Dargaud par Brüno et Nury .

tyler-cross-tome-2-angola-thumb.jpg

 

Voir notre chronique ICI

En effet cet album allie scénario intelligent, dessin percutant et a été lu par une majorité.
Les samb’or n’ont pas la vocation de vous faire découvrir un album inconnu par la plupart des lecteurs ou un album complètement introuvable hors librairie spécialisée. Je pense que vous voyez à quelle sélection je fais référence.

 

Pour les plus jeunes, on a sélectionné Ninn de Darlot et Pilet chez Kennes.

Notre chronique ICI

samb'or,samb or,samb'or 2016,meilleur fb,meilleur manga,meilleur comics

 

Pour les mangas, (voilà bien une branche où on s'améliore chez SambaBD) dans la catégorie Seinen, deux excellentes séries se sont détachées cette année pour nous.

sambor_manga-429ceef.gif


Ajin chez Glénat manga par Miura et Sakurai.
Couv_250672.jpgCouv_254770.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir nos chroniques ICI

ET

La cité des esclaves chez Sakka(Casterman) par Okada et Ooishi
Couv_234681.jpgCouv_248795.jpgCouv_242593.jpgCouv_259345.jpg

 

 

 

 

 

Voir nos chroniques ICI.

 

Dans la catégorie Shojo ( on a une spécialiste chez SambaBD ;-))

Please Love me! chez Delcourt manga par Nakahara.
3272214797.jpg3272214797.2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


Nos chroniques ICI

 

sambor_comic_book-4296faa.gif

Pour les comics, on vous a sélectionné Lazarus de Rucka et Lark chez Glénat comics.
Nos chroniques ICI
samb'or,samb or,samb'or 2016,meilleur fb,meilleur manga,meilleur comicssamb'or,samb or,samb'or 2016,meilleur fb,meilleur manga,meilleur comics

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'actu en patates - tome 4 - mieux vaut en rire

Actu en patates T4.jpgPlancheA_261740.jpgAuteur : Martin Vidberg

Éditeur : Delcourt

206 pages

date de sortie : novembre 2015

genre : dessin de presse, humour

 

 

 

 Présentation de l'éditeur

Retrouvez le regard drôle et mordant de Martin Vidberg dans une hilarante rétrospective qui vous fera vivre et revivre les événements de ces dernières années sous le signe de l'humour. Enrichi de nombreux inédits et d'un fil rouge sur le métier de dessinateur de presse, ce best-of 2014-2015 sera l'occasion  de retrouver tous ceux qui ont fait l'actualité pour le meilleur et pour le rire !

actu en patates,vidberg,delcourt,humour,dessin de presse,112015,610

 

Martin Vidberg s'est fait connaitre dans le 9è art en 2007 avec le Journal d'un remplaçant, une BD en noir et blanc dans laquelle il racontait les péripéties d'un jeune instituteur remplaçant, catapulté dans un institut de redressement pour élèves ultra violents. Outre la justesse du propos, la particularité de cet album résidait dans son traitement graphique original où tous les personnages avaient la forme d'une patate. Martin Vidberg a fait de ce style sa marque de fabrique et il faut bien avouer que cela a grandement contribué à son succès. Le succès de ce récit autobiographique l'a poussé vers le dessin de presse qu'il exerce depuis 2011 à plein temps.

Il dessine aujourd'hui pour plusieurs revues et sites internet, et tient un blog d'actualités dessinées sur le site du Monde, l'Actu en patates.

Comme tous les blogs à succès, les dessins qui y sont publiés finissent un jour ou l'autre en édition papier. Voilà donc le quatrième opus d'une sélection de dessins et strips publiés sur le blog du Monde mais aussi dans le journal l'équipe et dans la revue le Pharmacien de France.

 

Martin Vidberg traite de tout sur un ton caustique jamais vraiment méchant, souvent assez juste. La rondeur de ses personnages donne un ton globalement assez bon enfant voire gentillet à l'ensemble de ses dessins. Il n'y a pas une once de méchanceté mais plutôt de la moquerie légère, drôle et même parfois tendre. Les personnages toujours représentés en patates se distinguent facilement grâce à quelques accessoires seulement, et c'est là la véritable prouesse de l'auteur. On arrive sans trop de difficultés à reconnaitre toutes ces patates !

Un livre frais qui traite l'actualité avec légèreté, dans le quel on rit de tout sans méchanceté.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

le blog de l'actu en patates : ICI

 

 

30/12/2015

Samb'or de la meilleure couverture 2015

sambor_couverture-4296fb6.3.gif

 

Miroir ô mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle !

 

Nous avons sélectionné 10 belles couvertures parmi lesquelles se cache celle que vous jugerez la plus belle de 2015.

Pas besoin d'avoir lu ces albums pour voter. Il suffit d'admirer et laisser parler votre sensibilité.

 

 

Voici les 10 en lice (cliquez sur les images pour les agrandir)

 

Roi Ours Amère Russie T2 Le reste du monde Sortilèges T4

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

Gung Ho 2.2 Nils Sara Lone T2 Ogres T3

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

  Narcisse T2 Vive la marée  
 

samb'or 2015, couverture 2015,

samb'or 2015, couverture 2015,

 

 

 

 

Écrit par Loubrun dans Actualité | Commentaires (1) | Tags : samb'or 2015, couverture 2015 |  Facebook | |

Communardes !

communardes !, les éléphants rouges, wilfrid lupano, lucy mazel, vents d'ouestcommunardes !, les éléphants rouges, wilfrid lupano, lucy mazel, vents d'ouest

 Tome 1 : Les éléphants rouges

Scénario : Wilfrid Lupano

dessins : Lucy Mazel

Editeur : Glénat / Vents d'Ouest

Date de sortie : 23 septembre 2015

56 pages

 

Résumé :

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat Hiver 1870, Prélude de la Commune. Alors que Paris, assiégée par l'armée prussienne, subit le froid et la famine, Victorine, onze ans, passe le plus clair de son temps à s'occuper de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des Plantes. Cette passion pour les pachydermes a le don d'énerver sa mère, engagée dans le mouvement des femmes qui veulent s'impliquer dans la défense de la ville. Mais Victorine est bourrée d'imagination, et elle veut être à la hauteur des ambitions de sa mère. Nourrie par les exploits des célèbres éléphants d'Hannibal, elle élabore un plan pour libérer Paris. Un plan génial, démesuré, contre lequel Bismark ne peut rien. Un plan de petite fille livrée à elle-même dans un monde d'adultes...

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Mon avis :

Album grand format de 56 pages, c'est un bel ouvrage avec des dessins magnifiques ; ou plutôt j'adore les dessins de Mazel. L'accent est mis sur les personnages et leurs expressions. 

Les couleurs froides rendent bien l'atmosphère humide et délétère de l'hiver 70 et confine à l'histoire la gravité des événements historiques.

Les brigades des "Amazones de la Seine" viennent de se créer, elles ont pour mission de défendre les remparts et les barricades. Ce sera la première fois qu'elles auront la même paye que leur bonhomme. Cette utopie sera de courte durée, le président du gouvernement de la défense nationale va annuler le projet. Sans distinction de classe sociale, elles sont prêtes à risquer leurs vies pour leur ville et leur famille.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Aux abords de la grande histoire, des femmes inconnues ont lutté pour garantir leurs droits et leurs libertés.

D'après les faits réels d'abattage des animaux de la ménagerie pendant le siège de Paris, et en mettant en valeur le rôle des féministes lors de la défense de Paris et de la Commune, l'album met en avant la débrouillardise des titis parisiens.

Pour survivre, il faut au jour le jour se nourrir par ces propres moyens, subir le rationnement, voler, mendier, se prostituer.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

C'est évidemment plus dur pour les femmes qui, non contentes de subir un mari souvent au front doivent subvenir aux besoins de leur famille, dans des conditions épouvantables. Où l'on découvre le destin irrémédiablement perdu des animaux quand la commune crève de faim et que se pavanent et s'engraissent les bourgeois : 25 décembre 1870 : 99e jour du siège... au menu : Hors d’œuvre, Potages, Entrées, Rots, Entremets, Dessert.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Ma note :

8/10

communardes !,glenat,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouestcommunardes !,glenat,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest

Tome 2 : L'aristocrate fantôme

Scénario : Wilfrid Lupano

Dessins : Anthony Jean

Éditeur : Glénat/Vents d'Ouest

Date de sortie : 23 septembre 2015

56 pages

Résumé :communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

1871, Elisabeth Dmitrieff, une belle jeune femme russe de tout juste 20 ans, arrivée à Paris depuis une semaine à peine, devient la présidente de la première organisation ouvertement féministe d'Europe : "L'Union des Femmes pour la défense de Paris et l'aide aux blessés". Véritable passionaria socialiste et va-t-en-guerre, elle est envoyée par Karl Marx lui-même ! sa beauté est sa verve, qui la distinguent des autres insurgées, d'origines plus populaires, suscitent l'intérêt des "hommes" jusqu'ici peu sensibles aux revendications des communardes. Ainsi, paradoxalement, l'une des premières grandes figures du combat pour le droit des femmes en France était... une aristocrate russe.

Mon avis :

Après la fiction qui rejoint la réalité historique, cette fois c'est le portrait d'une féministe russe qui nous est présenté et qui a bel et bien joué un rôle important avant de disparaître sans être condamnée.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Encore de beaux dessins pour ce second album. Que ce soit par l'expression des personnages ou sur les détails architecturaux.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Il y a toujours une atmosphère sombre aux couleurs sépia et en lavis de noirs bleutés. Le printemps 1871 n'est pas très lumineux pour les parisiens, toujours aux barricades.

C'est un passage de l'Histoire que je connais peu, il n'a pas été abordé en profondeur pendant mes études primaires et secondaires. Ces albums sont un moyen de remettre à jour tout un pan des combats socialistes qui luttent pour l'égalité et contre l'exploitation ouvrière.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Au milieu de l'affrontement peuple/aristocratie, les femmes doivent trouver le moyen de faire valoir leurs droits. "Furies en jupons, poissonnières et roulures" voici les féministes les plus en vue de la Commune ; ce qui n'est finalement pas si loin du cliché de notre époque sur les lectrices de "Causette".

Un petit clin d'œil à Victorine en p 15. Hélas je n'ai pas retrouvé Elisabeth dans les "éléphants rouges"... je vais chercher mieux ! Peut-être p 12 des éléphants rouges...

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenatcommunardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

 

Cet album met en lumière les événements qui ont abouti à la semaine sanglante et à la répression de "la Commune".

Le 28 mai 1871, en une semaine, les troupes de Thiers massacrèrent 30 000 parisiens. Louise Michel déclara plus tard "notre grande erreur fut de n'avoir pas planté le pieu au cœur du vampire de la finance".

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

Après la semaine sanglante, 800 femmes furent condamnées à la déportation au bagne.

Ce sont deux très beaux albums qui entament cette collection sur les héroïnes de la Commune de Paris, j'attends le troisième avec impatience, et j'espère qu'il sera (sûrement) à la hauteur des deux premiers.

communardes !,les éléphants rouges,wilfrid lupano,lucy mazel,vents d'ouest,glenat

"Sur un laps de temps si court, il se passe tellement d’événements que j’ai préféré créer des histoires en focalisant sur des regards. Les personnages guident et inviteront sans doute les lecteurs à se renseigner sur cette histoire passionnante. La difficulté d’une telle période est justement de ne pas l’aborder d’un point de vue trop didactique. Il faut évidemment livrer quelques clés, tout en évitant l’écueil de la leçon d’histoire. J’espère surtout en donner le goût."  Wilfrid Lupano en entretien avec Lucie Servin

En tous cas, il m'a donné envie...

 

Ma note :

8/10

 

Sophie