04/01/2016

Dragon Ball z - 6ème partie - Le tournoi de l'Au-delà

51CHfPmB0pL__SX314_BO1,204,203,200_.jpgPlancheA_259192.jpgAuteur : Akira Toriyama

Éditeur : Glénat

177 pages

Sortie le 18 novembre 2015

Genre : Arts Martiaux

 

Avis de l'éditeur :

Les faits se déroulent juste après la victoire de Gohan sur Cell et avant l’apparition de Boo. Goku, alors au royaume des morts, va participer à un tournoi d’arts martiaux organisé par le grand Kaio. Ce tournoi réunit les meilleurs combattants décédés des quatre galaxies. Le grand vainqueur aura l’honneur d’être entraîné par Dai Kaio en personne. Goku réussira-t-il cet exploit ? Rien n’est moins sûr, car parmi ses rivaux on compte de très étonnants guerriers.

Mon avis :

L'histoire se déroule juste après le combat contre Cell, qui a vu l'anéantissement de ce dernier par Gohan, devenu à ce stade le guerrier le plus puissant. Goku s'étant sacrifié une fois encore pour sauver le monde, se retrouve dans l'Au-delà, accompagné de maitre Kaio, et de ses deux acolytes. La troupe emprunte le chemin interminable du serpent dans l'intention de rencontrer le vénéré Dai Kaio, à la tête des quatre Kaio cardinaux. Une fois sur place, Goku compte participer à un nouveau tournoi d'arts martiaux, regroupant d'illustres combattants de l'Au-delà, issus des quatre coins de l'univers. Des adversaires d'une autre envergure voient le jour, et un dénommé Pai Ku Han se démarque par sa vitesse et sa puissance d'exécution hors-normes. D'un geste, il défie en l'espace d'un moment, le duo de choc composé par Freezer et Cell. Goku n'a qu'à bien se tenir, car son adversaire tient la distance.

Issu des épisodes TV, cette partie ne provient nullement du manga original mais bel et bien d'une création des studios. Tout amateur de DBZ, connaît forcément d'entrée de jeu le déroulement des événements qui s'y produisent. Ce tournoi comparable aux premiers tournois de Dragon Ball, permet davantage de se reposer sur un humour titanesque, que d'assister à de la baston pure souche. Malgré quelques prises adéquates, et un rythme particulièrement boosté, difficile tout de même de savourer ce passage à parts entières. Déjà par le fait que Freezer et Cell sont réduits à l'effigie de menu fretin, vaincus d'une traite par un nouvel arrivant. Insérer des ennemis de plus en plus costauds est certes un des principes du manga de baston, mais la manière prime également. Or, cette phase prônant un tournoi de l'Au-delà, aurait pu être servi de manière plus exemplaire.

Et que dire de la qualité de l'ouvrage?! Colorisé, certes, en provenance directement de l'animé comic. La qualité du papier manque d'épaisseur... résultat des courses : on se retrouve avec des couleurs grotesques et étalées. Bref, pas le résultat escompté. Rien à faire, une version manga noir et blanc aurait davantage dégagé une aura bénéfique. Dragon Ball Z est certes indispensable, mais l'animé comic ne se classe malheureusement pas parmi ces indispensables !

 a06-3e788fc.gif

Coq de Combat

album-page-large-28143.jpg

Commentaires

C'est bien affreux !

Écrit par : Jaxom | 04/01/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire