28/01/2016

Alpha Premières armes - Tome 2 - Solo

1c.jpgalbum-page-large-27902.jpgScénario : Emmanuel Herzet

Dessin    : Eric Loutte

Éditeur    :  3ème vague Lombard

Sortie le 27 novembre 2015

Prix : 12 euros

Genre : Espionnage

 

Avis de l'éditeur :

Entraîné par les commandos tactiques de l'armée de l'air, intelligent, observateur, patriote... Le jeune Dwight Tyler a un profil idéal pour rejoindre les services action de la CIA. Mais après que son unité a été mêlée à une prise d'otages aussi sanglante qu'inexplicable, Tyler décide de démissionner et de mener l'enquête... Quitte à défier la toute-puissance de son futur employeur.
Herzet et Loutte nous révèlent les origines d'Alpha avec un brio digne de leurs prédécesseurs. 

 

Mon avis :

L'agent spécial Dwight Tyler, spécialiste dans le maniement des armes, athlète pourvu d'une capacité d'exécution rapide et efficace, a été sélectionné par les services secrets pour une mission capitale : la quasi totalité des ordinateurs mondiaux ont été infiltrés par le programme informatique "Thirdnail", dont le but est de s'approprier des informations immédiates à l’échelle mondiale. Dwight, malgré ses compétences, se retrouve piégé par des hommes de terrain, capables également de s'adapter en situations réelles. Vaincu par ses adversaires, il se retrouve démuni, et une fois reprenant ses esprits, se retrouve face à face avec son employeur...

 

Ce second tome d'Alpha Premières Armes nécessite absolument de lire ou relire son prédécesseur, comparable à un tome de Treize, afin de discerner chaque détail minutieusement mis en place par les auteurs. La mine d'informations qui s'agglutine quémande de s'y prendre avec grand soin, certains lecteurs se retrouveront d'ailleurs assommés par les incessants rebondissements, et les nouvelles vérités. Avouons le franchement, la trame concoctée par Emmanuel Herzet se retrouve à plus d'un moment décousue, et celle-ci emprunte des sentiers où même le scénariste semble se perdre. Par contre, côté graphisme, on en reste bouche bée, certaines planches absorbent littéralement le lecteur, qui devient dès lors voyeur d'une esquisse impériale. Les explosions et autres scènes d'action atteignent un tel degré visuel que l'on s'attarde longuement avant de défiler les pages suivantes. Félicitations à Eric Loutte pour son panache. Mais il n'est pas le seul à s'être distingué ! Car son chef-d’œuvre visuel n’atteint finalement son apogée que grâce aux techniques colorées du duo de Didier Ray et de Christian Goussale. La séquence d'action finale comprenant une locomotive et un hélicoptère n'a franchement rien à envier aux meilleurs dessinateurs du genre.

Un scénario en mode puzzle, qui se décortique, comparable à un casse tête décousu et un trait qui mérite le tapis rouge... Bref, ceux qui sont là pour du récit, cherchez ailleurs, mais les pros cherchant la finesse graphique, vous avez sonné à la bonne porte !

 
a08-3e78906.gif



Coq de Combat

solo_helico.jpg

Commentaires

A noter aussi, 5 ans entre les 2 albums, un peu long non?

Écrit par : samba | 28/01/2016

Répondre à ce commentaire

Graphiquement, j'ai un problème avec les décors.
L'utilisation massive de filtres Photoshop pour transformer des photos en n&b avant de les coloriser, est tellement visible que c'en est gênant.
Je n'avais pas cette impression sur le T1, mais je ne l'ai pas ressorti pour vérifier… ce que j'aurais du faire, car ça faisait trop longtemps que je l'avais lu… et comme tu le dis, le scénario comporte bien des circonvolutions…

Écrit par : jmc95 | 01/02/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Jean-Marc pour ces précisions.On comprend mieux l'hyper réalisme du dessin d'un coup!

Écrit par : samba | 01/02/2016

J'avais gardé un bon souvenir du T1, mais le début de lecture du T2 m'a noyé et il ne me restait plus que les dessins sur lesquesl je me suis aussi rendu compte que c'était trop parfait et donc photoshopé et trop froid !
J'arrêterai donc là ... par contre j'attends la suite d'Alpha (reportée au dernier trimestre 2016), plus simple au graphisme de Lamquet plus séduisant !

Écrit par : dgege | 02/02/2016

Écrire un commentaire