08/02/2016

Coq de Combat - Tome 33

coq-de-combat,-tome-33-712917.jpgAuteur   Akio Tanaka
Éditeur : Delcourt seinen
Sortie : le 6 janvier 2016
192 pages
Genre : Arts Martiaux - vie sociale

 

 

Avis de l'éditeur :

Le jeune frère du clan des égouts se jette sur Ryô avec une force prodigieuse ! La tension grimpe petit à petit et personne ne viendra gêner leur combat organisé au milieu de ruines ! Voilà Ryô entrainé de force dans une bataille contre un adversaire dont la puissance ne semble connaître aucune limite... Quelle sera l'issue de ce terrible combat ?!

 

Mon avis :

Arrêt sur image... le temps s'arrête de tourner... Pourquoi diable Ryô tergiverse-t-il autant avec ces deux adversaires du clan des égouts ?! Lui, qui pourtant a atteint l'apogée de son niveau, affûté de corps et d'esprit.

 

002_11_17_2011_04_43_46.jpg

Loin de ses précédents combats, le clan des égouts ne s'associe à rien en particulier. De par le passé, Ryô a affronté des lutteurs parmi toutes les disciples, le Banryu-Kaï étant le Graal suprême. Lui même s'est battu pour le Banryu-Kaï lors d'un tournoi d'équipes. Et pourtant, ces deux cinglés du clan des égouts ne s'apparentent à aucun art spécifique, ni n'en adoptent aucun. Des deux frères, Ryo n'affronte que le plus jeune, de prime abord stupide, au potentiel physique surdéveloppé. Il encaisse des coups qui paralyseraient le commun des mortels. Tel un animal, l'individu se relève, nargue, et tente de conditionner Ryô. De son côté, le coq de combat tente de diminuer la distance les séparant, déjà par la taille gigantesque de son ennemi, qui plus est armé d'un sabre extrêmement long. Le combat fait rage, les rivaux scrutent l'opportunité, ce moment de faille qui permettra de vaincre sans équivoque.

L'aire de combat cette fois remplacée par un complexe en ruines, permet de changer la donne. Plus de ring, aucun arbitre, aucun spectateur (si ce n'est le second frère qui encourage son cadet) ; un climat qui favorise logiquement le coq de combat, lui, diamétralement opposé à tout conformisme. La rue, une cage d'escalier, un living, ou la noirceur de la nuit, Ryô est plutôt friand de n’adhérer à aucune règle. Et pourtant, cette fois, il a beau amocher de coups de genoux et de coudes bien placés la nuque ou les côtes de son ennemi, le duel perdure.

imagesED1BD6IC.jpg

 

Au Japon, la série terminée depuis de longs mois a soulevé de nombreuses critiques, fusant dans tous les sens. Le parricide qui s'est retrouvé en maison de correction a lutté pour sa vie, jour après jour. Dehors dans les rues, il a opéré des œuvres malfaisantes pour des gangs. Et puis Ryô s'est construit seul, façonnant son âme par des arts martiaux extrêmes. Il a affronté devant des millions de spectateurs le champion du monde des poids lourds, Sugawara en personne, le poids plume face au géant ! Il a marqué de sa griffe personnelle l'anti-héros absolu.

 

Tel un fauve, il a survécu dans la jungle. Mais tout récit doit s'affranchir d'une fin honorable. Je vous donne rendez-vous au mois de mai, pour la sortie du 34ème et dernier tome, qui clôturera cette saga impitoyable.

 

Shamo.jpg

 

 

 05-3e731b2.gif

Coq de Combat

 

 

Commentaires

Ah carrément, 10/10 :-D.

Écrit par : Mister Med | 16/02/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire