15/02/2016

Silas Corey - Tome 4 - Le Testament Zarkoff 2/2

51JcIF7ZYJL__SX370_BO1,204,203,200_.jpg71uFQylRKXL.jpgScénariste : Fabien Nury
Dessinateur : Pierre Alary
Éditeur : Glénat
Sortie : 13 janvier 2016
64 pages
Genre : Historique / Polar

 

 

Avis de l'éditeur :

Infiltré en Bavière, Silas Corey n'a pas pu mettre la main sur l'héritier de la mère Zarkoff. Il a néanmoins retrouvé sa femme, Nina Zichler. Il a surtout découvert le triste état dans lequel se trouve cette Allemagne sortant de la guerre... En faillite, le pays traverse une crise profonde. La colère gronde parmi le peuple et un mouvement, foncièrement antibolchévique et antisémite, commence à prendre de l'ampleur. S'inspirant des exploits mythologiques du dieu Wotan, il milite pour la restauration de la grandeur de l'Allemagne. Et celui qui est à sa tête pourrait bien être le même qui cherche à s'emparer de l'empire Zarkoff... S'il veut empêcher ça, Silas doit à tout prix protéger Nina, pourchassée et menacée de mort. Mais derrière eux, l'Histoire est déjà en marche... et elle n'est pas belle à voir.
Pour conclure ce deuxième diptyque plus sombre de Silas Corey, Fabien Nury et Pierre Alary nous plongent dans une Allemagne en crise où, alors que la Première Guerre mondiale vient de s'achever, les prémices du nazisme font leur apparition... La tournure des événements aura-t-elle raison du flegme légendaire de notre cher détective ? 

 

Mon avis :

Le récit se déroule en novembre 1918, juste après la 1ère guerre mondiale, où nous suivons le parcours de Sillas Corey et de Nina Zichler. Afin de sauver leur peau, ils sont amenés à assassiner plusieurs agents de l'ordre et se retrouvent à galoper dans les ruelles de Munich. Au même moment, une démonstration de propagande réunit un culte sectaire anti bolchévique.

Fabien Nury distille une Allemagne sous le choc d'après guerre, et le désarroi et la peur s'affichent sur chaque visage.

Pierre Alary soigne son trait de prime abord rudimentaire, mais qui s'acclimate en corrélation avec la trame. Les couleurs donnent également du tonus aux images, parcourant un éventail de teintes sombres.

 

a07-3e78901.gif
 

Coq de Combat

71pJmf1GgIL.jpg

Écrit par capitolbelgium dans Chroniques de Coq de combat. | Commentaires (2) | Tags : silas corey, alary, nury, glénat, 710, polar, 012016 |  Facebook | |

Commentaires

Où est passé l'avis ?

Écrit par : samba | 10/02/2016

Répondre à ce commentaire

Avec l'avis , c'est mieux !

Écrit par : samba | 15/02/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.