01/02/2016

Le chant du cygne - Tome 2

le chant du sygne.jpgle chant du cygne.jpgScénario : Xavier Dorison et Emmanuel Herzet
Dessin : Cédric Babouche

Editeur : Le Lombard
Sortie : 15 janvier 2016
65 pages

Genre : historique (guerre 14-18)

 

 Le résumé.

Le lieutenant Katz et ses soldats ne sont pas des lâches. Combattants aguerris, ils ont souvent surgi de leur tranchée pour charger sous la mitraille. Mais aujourd'hui, ils en ont assez. Ils décident de déserter pour se rendre ensemble à Paris et déposer une pétition au parlement au nom de leurs frères de bataille. Commence alors le plus beau et le plus désespéré des périples...

Chant_Cygne_560.jpg


 « Ah les cons ! »

image-1-interview.jpg

Mon avis.

Quand je lis un bouquin ou une BD sur la guerre 14-18, je suis toujours étonné du peu de cas qu’on faisait d’une vie, surtout de celle d’un simple soldat. L’expression « chair à canon » était vraiment de circonstance.
Le Chant du cygne nous narre un pan de cette histoire un peu oubliée, celle des révoltes des tranchées. Le ton employé et des personnages parfois caricaturaux  pourraient faire croire à une comédie, mais il s’agit bien d ‘une tragédie. C’est aussi un bel hommage au courage de ces hommes écrasés par la logique imbécile de cette guerre. Une sorte de "Sentiers de la gloire" qui nous amène vers un épilogue rempli de rebondissements.
Pour illustrer cette épopée un peu folle, Cédric Babouche nous propose un graphisme  assez singulier, une sorte de crayonné nerveux, parfois brut. Mais l’ensemble  des  « aquarelles » passe plutôt bien à cause notamment  d'une colorisation audacieuse.
Bon, les habitués à un encrage rigoureux auront du mal à adhérer à ce style si particulier, je l’admets bien volontiers.
Mais, un peu de courage pardi ! Crions bien fort « Camerone ! » et lancez-vous dans ce diptyque qui fait la part belle à l’humain.

le chant du cygne t2.jpg


a06-3e788fc.gifDessin

a08-3e78906.gifScénario


a07-3e78901.gifGlobal

Samba.

Commentaires

très beau diptyque dont le graphisme pourra toutefois en effrayer certains. Il y a beaucoup de plans très serrés et c'est parfois un peu confus. Mais finalement ça colle assez bien au propos qui est de montrer le gros merdier incontrôlable dans lequel sont plongés les soldats.
Je conseille de relire le tome 1 pour bien s'imprégner de l'ambiance et mieux apprécier le tome 2.
même note que Samba pour les deux albums.

Écrit par : Loubrun | 07/02/2016

Répondre à ce commentaire

Excellent diptyque même, si au départ j'ai eu un peu de mal avec le graphisme, l'impression générale est très positive au final.

Écrit par : Laure-Line | 02/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire