04/02/2016

Melvile - Tome 2/3 - L'histoire de Saul Miller

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastiquemelvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastiqueScénario, dessin et couleurs :
Romain Renard

Editeur : Le Lombard
224 pages - cartonné
Sortie : 22 janvier 2016
Genre : Néo-polar - fantastique

 

 

Présentation de l’éditeur :


Saul Miller, la cinquantaine, est revenu s’installer à Melvile, la ville de son enfance. Et ses concitoyens se réjouissent de constater que ce brillant astrophysicien a su rester proche des gens. Entre ses balades en forêt et ses heures passées à observer les étoiles, le jeune retraité trouve en effet le temps de donner des cours particuliers à la petite Mia, 11 ans, ou de soutenir moralement ses voisins Beth et Daniel, un jeune couple qui ne parvient pas à enfanter. Mais l’irruption de deux chasseurs souhaitant traverser sa propriété révèle une part plus sombre de sa personnalité. Étrangement buté et virulent sur le sujet, Saul refuse absolument de laisser qui que ce soit emprunter son jardin, décidément bien mystérieux. Quel secret cache donc l’affable professeur d’université…?

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastique

Deux ans après que Romain Renard a levé le voile sur la tragédie de Samuel Beauclair, l’auteur nous remmène à Melvile pour une nouvelle plongée vertigineuse dans l’intimité d’un natif de cette ville où les légendes prennent corps et les destins s’écrivent. C’est cette fois à l’orée de la forêt qui borde cette bourgade très particulière que l’auteur situe son récit. Entre Stephen King et David Lynch, Romain Renard possède cette capacité de nous emmener à la lisière de la réalité, pour mieux interroger cette dernière. Il règne à Melvile une atmosphère de rêve éveillé, une impression renforcée par l’esthétisme d’un dessin dont les décors procèdent du réalisme sans jamais en préciser les contours. Une toile de fond qui laisse personnages et pensées du lecteur libres de s’ébattre et de ressentir des émotions intimes et pourtant universelles. Deuxième étape d’une trilogie annoncée d’histoires complètes indépendantes, ce second tome de Melvile confirme plus que jamais l’excellente impression du premier et nous donne une nouvelle fois envie de revenir en ce lieu contemporain et pourtant hors du temps.

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastique

Et cette fois encore, ce livre sera accompagné de son expansion numérique. Chroniques de Melvile s'inscrit dans le cadre des "nouvelles écritures" web. Véritable création de l'auteur qui propose de découvrir la ville de Melvile par ses rues et l'histoire de ses habitants. Avec au final plus d'une vingtaine de nouvelles sous forme de vidéos, de créations radiophoniques et d'illustrations inédites, ce sont de nombreuses heures d'écoute et de lecture qui viennent enrichir l'univers de la bande dessinée. Les compléments numériques sont accessibles sur toutes les plateformes et sur www.melvile.com.

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastique

Mon avis :


Sidérant ! C’est le mot qui me vient d’abord à l’esprit lorsque je pense à cet album. Que dis-je ? Album ? Il s’agit de bien plus que cela, on parle ici de projet transmédia compte tenu de l’univers auquel le lecteur a accès. Pari cinglé, génie artistique, délire, … Voilà les mots qui se bousculent pour qualifier ce qui pourrait être finalement un chef d’œuvre.

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastique


Le scénario privilégie les atmosphères, les ambiances, l’introspection. Le rythme narratif est volontairement lent (35 pages d’ouverture dans l’espace !!!), ponctué de longs passages silencieux.

melvile,l'histoire de saul miller,renard,le lombard,22 janvier 2016,néo-polar,fantastique


Le dessin se caractérise par un soin extrême accordé aux décors, un souci de réalisme. Les couleurs aux tons chauds et les éclairages soignés font penser à de vieux tirages photographiques. Les jeux d’ombre et les zones obscures viennent renforcer une impression d’inquiétante étrangeté qui se dégage de la lecture et que souligne encore plus la bande son qui peut être téléchargée.

 

  Concept

  Dessin et couleurs

  Moyenne

 

Le site internet des Editions Le Lombard : ICI

 

Skippy 

 

Commentaires

Je garde un bon souvenir du premier livre ... celui-ci semble encore plus beau et aussi intrigant.
Ta belle chronique m'a mis en appétit, je vais vite le lire, c'est sûr ! ☺

Écrit par : dgege | 04/02/2016

Répondre à ce commentaire

Effectivement , il m'a mis l'eau à la bouche,curieux de connaitre aussi toutes les facettes de cette BD "concept".

Écrit par : samba | 04/02/2016

Répondre à ce commentaire

J'ai un sentiment étrange à la fin de cette histoire ... Je me suis régalé à sa lecture grâce aux zones d'ombre mystérieuses dont j'attendais le FIN mot de l'histoire.
Malheureusement, je ne sais si j'ai loupé quelque chose mais je n'ai pas compris la fin !
Où est la vérité ? Que s'est-il vraiment passé ?
Si quelqu'un a une explication rationnelle ... Je suis preneur !
Dommage, les décors sont superbes et on aurait frisé le chef-d'oeuvre si j'avais compris !

Écrit par : Dgege | 02/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire