22/02/2016

Killer Instinct - Tome 1

Couv_270676.jpgkiller instinct.jpgDessinateur : Keito Aida.
Scénariste : Michio Yazu.
Editeur : Tonkam.
192 pages.
Sortie : 3 février 2016.

Genre : seinen.

Le résumé.

Un groupe de gens très différents mais avec en commun un mauvais fond se réveille dans une école en ruine totalement close. Autour d'eux ? Un écran affichant un compte à rebours de 7 jours, de l'eau, des caméras, une cocotte en terre cuite et un couteau. Le but : tenir sept jours en ne buvant que de l'eau. Ou devenir cannibale pour survivre. Coup d'envoi d'un jeu cauchemardesque.


« L’être humain n’est pas assez fort
pour arriver à rester seul
dans un lieu abandonné »


Mon avis.

Les auteurs japonais aiment décidément bien enfermer un groupe de jeunes soit sur une ile, soit dans un labyrinthe pour déclencher les pires horreurs possibles. Ici, nous sommes dans une école « prison » pour un jeu machiavélique et cruel. Rien de bien original sauf que ce manga se révèle être un terrible « page turner ». La tension n’arrête pas de monter au fil des pages. Une terrifiante lutte d’influences se met en place.
La réussite vient essentiellement de la mise en page du dessinateur Keito Aida. Il arrive à admirablement bien placer ses émotions via des regards qui peuvent être interrogateur, sournois, rageur, inquiet, etc. Un peu comme un coup de violon strident dans un film d’horreur.
Il s’agit  pour les auteurs de leur premier manga mais clairement c’est un coup de maître.
Attention, on n’est pas au pays des bisounours, on va au plus bas de la nature humaine, c’est même carrément retors comme histoire donc à réserver à un public averti .

killer i.jpg


a09-3e78912.gifDessin 

a08-3e78906.gifScénario 

a09-3e78912.gifGlobal 

 

SAMBA.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Commentaires

Celui-là, bien que ça soit un manga, je crois qu'il me plairait bien !!!

Écrit par : Virgule | 22/02/2016

Répondre à ce commentaire

En route vers le côté obscur.

Écrit par : samba | 22/02/2016

Répondre à ce commentaire

série en 4 tome au Japon. ça va, on risque pas l'overdose

Écrit par : loubrun | 22/02/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.