26/02/2016

Da Qin - Tome 1/2 : L'âge de fer

da-qin-bd-soleil.jpgdaQinT1-1.jpgScénariste : Olivier Richard
Dessinateurs : Ullcer, Yang Wei Lin
Coloriste : Greg Lofé
Editeur : Soleil
Collection : Quadrants
48 pages - cartonné
Sortie : 10 février 2016
Historique - peplum


Présentation de l’éditeur
:


Da Qin : Nom donné à l'Empire romain par les Chinois de la dynastie Han(IIIe siècle avant notre ère - IIIe siècle de notre ère).


Je suis aux confins du monde... Ici, comme à rome, les dieux aiment regarder couler le sang. Surtout celui des hommes. C'est pour cela que le soleil ne se couche jamais sur cette terre désolée où le sang jaillit sans cesse. Les dieux n'aiment pas qu'on les méprise... C'est pour cela qu'ils ont anéanti Crassus et que je suis hanté par le fantôme de mon frère... Dieux de Rome. Comment mettre un terme à cette malédiction ?

daQinT1-2.jpg


La confrontation entre un soldat romain et un prince chinois.
Un voyage aux confins du monde, à mi-chemin entre la BD historique et le peplum musclé.

En 53 avant JC, la bataille de Carrhes s’achève par la défaite romaine. Numa, un légionnaire, est fait prisonnier des Parthes et déporté vers l’est. Il n’a de cesse de s’échapper et fuir ses geôliers pour prévenir César des incroyables opportunités d’enrichissement qu’offre le fabuleux pays
des Sères. Les dieux se montreront-ils bienveillants ?


Pour cette série, Olivier Richard s’est basé sur une théorie historique selon laquelle une des légions de Crassus s’est établie en Chine. Dans l’Ouest de la Chine, le Gansu, des villageois prétendent descendre des Romains. Il a, par ailleurs, eu connaissance d’une annale chinoise faisant référence à une bataille entre Chinois et Xiongru. Au cours de celleci, les Chinois auraient été aidés par de mystérieux alliés ayant combattu en utilisant une technique identifiée, plus tard, comme la tortue.
Enfin, l’ouvrage s’inspire de la légende de Fusang, pays situé à l’est de la Chine et atteint par de courageux navigateurs. Pour certains, c’est la preuve que les Chinois ont atteint l’Amérique bien avant Christophe Colomb. Pour d’autres, c’est juste la Corée, ou encore le Japon…

da qin,tome12 : l'âge de fer,richard,weilin,ullcer,lofé,soleil,quadrants,10 février 2016,historique,peplum

da qin,tome12 : l'âge de fer,richard,weilin,ullcer,lofé,soleil,quadrants,10 février 2016,historique,peplum

 

Mon avis :


Sur une base historique originale, le scénario laisse la part belle aux scènes de combats et de batailles (violence) entrecoupées de périodes de repos pour les guerriers (sexe). Le découpage reste très classique. La couverture laisse augurer des aventures orientales pour le tome suivant. Le lecteur se laisse facilement prendre aux jeux de l’exotisme et des chocs culturels. L’aspect stratégique est bien mis en évidence et les personnages principaux, très typés, attirent la sympathie. Il me semble cependant qu’un tel sujet pourrait s’étendre sur une série d’albums plus longue, il faudra attendre la suite et fin de ce diptyque pour se faire une idée et juger.

Le trait réaliste du dessin de Yang Weilin convient parfaitement aux tenues militaires romaines, parthes, grecques ou chinoises. Les décors et les mises en scènes font l’objet d’un traitement soigné : souci de véracité historique oblige. Comme pour le scénario, le classicisme est de mise.


A la lecture, pas de réelle surprise, on ne s’ennuie pas dans ce récit d’aventures qui privilégie l’action.

 

 a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions soleil : ICI

 

 Skippy.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.