09/03/2016

The beast

the beast.jpgthe beast t1.jpgDessinateur : Chi Tak li
Scénariste : Jean Dufaux.
Editeur : Kana.
194 pages.

Sortie : 29 janvier 2016
Genre : Thriller fantastique.

 


Le résumé.
Chaque jour semble apporter un nouveau meurtre. Le rituel est toujours le même. Le cadavre est systématiquement éventré, car les meurtriers sont à la recherche de… Mais que peuvent-ils bien chercher ? Lucy Wales, la jolie executive woman, et Hakin l’ancien médecin alcoolique, en savent sûrement long…

« Lire dans mes entrailles ah ah ah » .


Mon avis.

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien Jean Dufaux aux manettes de ce manga, enfin plutôt de cette BD hybride, et comme on aime les nouvelles technologies chez SambaBD, on l’a testée dans les conditions réelles de VW.
Chi Tak Li est originaire de Hong Kong où il jouit d’une belle réputation. Il lui a fallu 10 ans pour clore ce copieux roman graphique à cause notamment des problèmes de langue (les deux auteurs devant chaque fois passer par des traducteurs) mais aussi à cause d’une conception différente de leur art.

On y retrouve bien évidemment la touche « Dufaux ». On n’est pas loin de l’univers des derniers Koda où on assiste à une lutte du bien contre le mal agrémentée de jeux de pouvoir ou de séduction assez typiques du scénariste belge.
Par contre le ton est nettement plus brutal voire violent. Le récit n’hésite pas à vous malaxer les entrailles et à jeter du sang sur les pages.
Mais l’écueil principal pour un lecteur traditionaliste sera de passer le cap du dessin singulier de Chi Tak Li. Pour décrire son trait, c’est un peu comme mélanger de l’eau avec du feu. C’est à la fois doux mais ça pique aussi aux yeux. Cet antagonisme se retrouve aussi dans la ville décrite, d’un coté la ville lumière (les buildings modernes) et de l’autre la cité interdite, noire et inquiétante. Vous remarquerez aussi de drôles de proportion dans les personnages (souvent avec un grand tronc) et des attitudes assez figées. Néanmoins, les femmes sont réellement un plaisir à voir et on finit par apprécier ce design si original.

Une BD à conseiller aux explorateurs ou aux baroudeurs qui aiment s’aventurer en terrain inconnu.

Faites gaffe quand même au Wurla qui rode !

0.jpg


a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin .

a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : the beast, chi tak li, dufaux, fantastique, kana, 012016, 610 |  Facebook | |

Écrire un commentaire