03/03/2016

Zaï Zaï Zaï Zaï

zaï zaï zaï zaï,fabcaro,6 pieds sous terre,humour,absurde,comique déjanté,cavale,carte de fidélité,auteurs bdzaï zaï zaï zaï,fabcaro,6 pieds sous terre,humour,absurde,comique déjanté,cavale,carte de fidélité,auteurs bdAuteur : Fabcaro
Éditeur : 6 Pieds sous Terre
64 pages
Sortie : 21 mai 2015
Genre : Grosse poilade

 

 

 
Ce qu'en dit l'éditeur :

" Les filles, c'est papa... Écoutez, je ne rentrerai pas à la maison ce soir... et peut-être même pendant quelques jours... Vous avez peut-être déjà regardé les infos... Je veux que vous sachiez que votre papa n'est pas un bandit... "

Un auteur de bande dessinée, alors qu’il fait ses courses, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l’auteur le menace et parvient à s’enfuir.

La police est alertée, s’engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remords et questions existentielles.

Assez vite les médias s’emparent de l’affaire et le pays est en émoi. L’histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l’auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l’ensemble de la société.

Voici le nouveau récit choral de l’imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l’auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l’on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.

 

Ce que j'ai à ajouter

Il y a longtemps que je n'avais pas eu de grosses crises de fou-rire comme ça en lisant une BD !!! ça réveille plein de bons souvenirs de voyages en Absurdie, dans ces univers où tout est sens dessus-dessous, mais juste d'un poil, un fil à peine tiré, qui décale suffisamment toute la trame habituellement si carrée, si sérieuse, si implacable, vers un bais complètement débridé, libérateur et jouissif. J'ai repensé aux situations les plus déjantées imaginées par Gotlib-Alexis, Boris Vian, les Monthy Python, ou encore le Bertrand Blier de "Buffet froid"... Sublimes et irrépressibles  rigolades.

Un road-movie en roue libre donc, avec quelques tonneaux et des groupes de gospel qui font du stop, où l'on peut entendre ce genre de choses :

"Jean-Pierre, je t'en supplie, lâche ce radis issu de l'agriculture raisonnée!"

et où l'ami Fabcaro prend un malin plaisir à épingler les lourdeurs de notre société et ses inébranlables poncifs en changeant juste un truc, par exemple un poireau à la place d'un flingue, ou un auteur BD à la place d'un dangereux délinquant, pour mettre en scène tout ce que ce monde peut receler de perles de bêtise et d'absurdité sous prétexte de filer droit.

Un petit coup de cœur !

Parce que moi, j'adore quand on ne prend pas la vie au sérieux.

 zaï zaï zaï zaï,fabcaro,6 pieds sous terre,humour,absurde,comique déjanté,cavale,carte de fidélité,auteurs bd 
05-3e731b2.gif
 
 
Virgule
zaï zaï zaï zaï,fabcaro,6 pieds sous terre,humour,absurde,comique déjanté,cavale,carte de fidélité,auteurs bd
 

 

 zaï zaï zaï zaï,fabcaro,6 pieds sous terre,humour,absurde,comique déjanté,cavale,carte de fidélité,auteurs bd

 

 

 


Bernard Blier - buffet froid par soulpatrol

Commentaires

tu as bien raison, vive la folie douce ..par contre je vais avoir du mal avec le rendu graphique de cette BD .

Écrit par : samba | 03/03/2016

Répondre à ce commentaire

Ah oui, le dessin est peu expressif, sommaire, et en bichromie pâlote : C'est la société. Mais tu mets les dialogues dessus, et paf ! c'est magique : on passe en Absurdie. Oublié, le dessin. Tu te poiles. En tout cas ça a marché du tonnerre pour moi. Et merci, ô Grand Vizir, pour l'insertion de la vidéo extraite de mon film culte ;-)

Écrit par : Virgule | 03/03/2016

Répondre à ce commentaire

Excellente BD ou le rire est garanti quasiment à chaque page.
je mets un coeur de moins à cause du dessin qui risque d'en rebuter plus d'un. Mais il suffit de se laisser guider par l'absurde pour oublier un peu ce dessin difficile.

Écrit par : loubrun | 03/03/2016

Répondre à ce commentaire

Dans la wishlist. Merci qui ? Merci sambabd ! (si, si j'insiste)

Écrit par : tigrevolant | 04/03/2016

Répondre à ce commentaire

petite précision. ce bouquin, à côté duquel j'étais passé en librairie sans y apporter un quelconque intérêt, m'a été fortement recommandé par mon libraire.
De l'intérêt donc de fréquenter des vraies librairies, et de discuter avec de vrais libraires.

Écrit par : loubrun | 04/03/2016

Répondre à ce commentaire

ça effectivement , c’est un plus , c'est tout un art de cerner le profil d'un lecteur et de lui préconiser des lectures.
C'est un peu la même chose pour les critiques BD , il faut regarder avec quel chroniqueur vous avez le plus d’affinités.

Écrit par : samba | 04/03/2016

Je le mets aussi dans ma liste d'achats pour la semaine prochaine.
Je viens de lire la preview et j'étais MDR comme disent les d'jeuns ! ☺
Je trouve que le graphisme assez austère ajoute à l'absurdité des situations ... donc ça a l'air tout bon !

Écrit par : dgege | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je viens (enfin) de lire cette BD jouissive et je dois dire un grand merci à Virgule pour sa chronique qui m'a donné envie et je ne le regrette pas !
J'aurais pu passer à côté et c'eut été dommage car je me suis surpris à éclater de rire tout seul comme un débile tant je suis fan de cet humour absurde et décalé !
Quant au dessin, je trouve justement le choix très judicieux tant il est décalé avec le texte ... Un peu comme un fou-rire qu'on retient dans une situation grave !
Bref ... Gros coup de cœur !

Écrit par : Dgege | 18/04/2016

Répondre à ce commentaire

Tu m'en vois ravie !

Écrit par : Virgule | 18/04/2016

Lu la semaine dernière.
Hilarant et féroce à la fois : j'adore !
Sa lecture m'a donné envie d'apprendre le Lozérien et la roulade arrière… C'est dire !

Écrit par : jmc95 | 12/06/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.