23/03/2016

La ville copiée

La ville copiée.jpgLa ville copiée_pl2.jpgScénario et dessin : Matthias Gnehm
Éditeur : Urban China
60 pages
sortie : 18 mars 2016
genre : chronique sociale

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Leo Lander mène une vie très calme. Peut-être même un peu trop : sa carrière d’architecte est au point mort et sa femme ne manque pas de le lui reprocher. Alors quand un de ses anciens camarades, devenu un véritable magnat de l’immobilier en Chine, lui propose de venir l’aider à construire une copie exacte de la ville de Zurich à Kunming, il saute sur l’occasion. Mais cet environnement inconnu lui réserve bien des surprises…

 

"Si ça continue, Xiao et Hans vont recouvrir toute la Chine de villes Suisse."

 

Mon avis

 

Parallèlement à sa carrière d'architecte, Matthias Gnehm se livre de temps à autre à la réalisation d'albums de bande dessinée. Après Bouffe et Châtiment, Mort d'un banquier et La Conversion, La ville copiée est son quatrième album. Il prend ici l'architecture comme toile de fond à un récit intimiste où se mêlent business et magouilles immobilières.

Durant les 60 pages, on suit les déconvenues d'un homme prêt à tout pour mener la carrière d'architecte qu'il rêvait d'avoir. Il se retrouve à des milliers de kilomètres de chez lui dans un univers complètement déshumanisé et pourtant familier. Il retrouve en effet à Kunming tout son environnement familier de Zurich puisqu'il est chargé de participer à la construction de la copie exacte de la ville Suisse. D'ailleurs, le logement qu'il occupe est la copie conforme de celui qu'il a laissé en Suisse.

Dans un découpage strict et sans surprise, Matthias Gnehm tente de nous montrer la place qu'occupent la ville et l'urbanisme dans nos quotidiens en plaçant son histoire au cœur des projets architecturaux délirant des Chinois. On les savait champions du monde de la contrefaçon et de la copie, mais pas au point de reproduire des villes européennes entières !

Le dessin, réalisé vraisemblablement aux pastels gras, est morose et angoissant, comme le sont l'histoire et le personnage principal. Néanmoins, l'histoire reste intrigante même s'il manque un de peu de peps pour la rendre fascinante.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

 
Des reproductions de villes européennes au milieu de la Chine

 

Les commentaires sont fermés.