11/04/2016

Requiem Chevalier Vampire - Tome 2 - Danse macabre

requiem chevalier vampire,danse macabre,pat mills,olivier ledroit,glenat,vampire,gothique,dark fantasy,enfer,satan,satanismerequiem chevalier vampire,danse macabre,pat mills,olivier ledroit,glenat,vampire,gothique,dark fantasy,enfer,satan,satanismeScénario : Pat Mills
Dessin : Olivier Ledroit
Éditeur : Glénat
56 pages
Sortie : 23 mars 2016 (réédition)
Genre : Dark fantasy

 

 

Avec cette réédition, la série culte plébiscitée par les amateurs de Dark Fantasy se refait une couverture et s'enrichit, pour chaque tome, d'un cahier de 8 pages d'esquisses et de dessins inédits. L'occasion de (re)découvrir une oeuvre majeure et la version sombre de l'époustouflant graphisme en couleur directe de l'un des meilleurs artistes de sa génération.


Synopsis - Tome 1 :

Pendant la seconde guerre mondiale, un soldat allemand trouve la mort. Il est alors projeté sur Résurrection, un monde chaotique où les terres et le temps sont inversés, et où il découvre qu'il est un vampire plongé dans un conflit cosmique sans répit entre des dieux étranges et leurs armées dantesques.

Tome 2 :

Tandis que les forces vampires ont plongé dans la bataille contre les Dieux des Limbes, le raid sur Londres voit l'apparition de nouveaux belligérants : les Goules, avec à leur tête la redoutable Mère Terreur. Après une lutte acharnée les vampires rentrent à Nécropolis et une cérémonie de la danse macabre est organisée. L'occasion pour Requiem de rencontrer tout le gratin de la société vampire...

 

requiem chevalier vampire,danse macabre,pat mills,olivier ledroit,glenat,vampire,gothique,dark fantasy,enfer,satan,satanisme

 

Quand cet ouvrage est arrivé à la maison, je me suis dit qu'il allait encore falloir faire exorciser la bédéthèque et y suspendre des tresses d'ail, et que décidément, la "fantasy", qu'elle soit "heroic" ou "dark", m'était sournoisement hermétique.

J'ai feuilleté la chose. J'ai aperçu un sombre capharnaüm  peuplé de visages exsangues et grimaçants, avec des yeux rouges ou phosphorescents, des rideaux, des chaînes, des crânes, des colonnes vertébrales, des fourches caudines et des lueurs infernales. Quelque chose entre l'imaginaire de Jérôme Bosch et le décor du train fantôme, à la fête foraine, vous savez, celui où finalement on n'a pas peur du tout mais où on rigole bien.

 

requiem chevalier vampire,danse macabre,pat mills,olivier ledroit,glenat,vampire,gothique,dark fantasy,enfer,satan,satanisme

Mon sang n'a fait qu'un tour, je me suis dit : "J'y vais".

(Vous avez remarqué ? C'est un alexandrin...)

 

"Elle est expirée ! Son sang a été empoisonné !
- Qui a fait ça ?
- Eh bien, les Borgia sont là,
mais franchement ça pourrait être n'importe qui..."

 

Ma témérité a été récompensée, j'ai souri quelques fois, ce qui, me concernant, fait marquer des points à tout album. Il y a de l'humour, là-dedans, et des tas de références et de clins d'oeils à l'Histoire et au Cinéma. Dans ce tome, une créature, très laide par ailleurs, est représentée agrippée sur Big Ben tel King-Kong sur l'Empire State Building.

Quant à l'univers et aux diverses castes de personnages qui se fréquentent, s'affrontent, ou se boivent les uns les autres, il y a de la recherche, faut reconnaître. Les Vampires, les Goules, les Lémures, les Archéologistes, les Succubes... C'est drôlement compliqué. Heureusement, les auteurs ont attribué une couleur de fond aux phylactères en fonction de la caste dont les personnages relèvent. Ça leur fait un genre de dossard, c'est pratique pour suivre les combats ou les conversations.

Je terminerai sur le dessin. Olivier Ledroit est quand même le Philippe Druillet de notre génération. Je n'en dirai pas plus. On se doit de passer au moins autant d'heures à décortiquer les détails esthétiques et surréalistes de leurs oeuvres qu'ils n'en ont passé à les dessiner.

requiem chevalier vampire,danse macabre,pat mills,olivier ledroit,glenat,vampire,gothique,dark fantasy,enfer,satan,satanisme

Cela dit, je ne passerai pas des heures à contempler les détails des autres tomes de Requiem. Je laisse ça au public acquis des Gothiques et autres amateurs du genre.

Olivier Ledroit, moi, je le préfère quand il dessine des Fées et des Elfes...

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Virgule

Commentaires

Il y a évidemment un énorme talent dans la réalisation de ces planches, mais certaines font quand même bien mal aux yeux ...

Écrit par : loubrun | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

Style inimitable et reconnaissable au premier coup d'œil. J'aime bien depuis les chroniques de la lune noire. Ce qui est pénible dans ce genre de série c'est les sorties interminables d'albums

Écrit par : tigrevolant | 15/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.