26/04/2016

Séducteurs de rue

002.jpgsdr 2.jpgAuteur : Léon Maret

D’après une enquête de Mélanie Gourarier

Éditeur : Casterman

Collection : Sociorama

168 pages – Broché

Date de sortie : 13 avril 2016

 

Présentation de l'éditeur :

 Quand auteurs de BD et sociologues de terrain s'allient pour décrypter les dessous de notre société.

Depuis une dizaine d'années, des groupes de jeunes hommes arpentent les rues des grandes villes occidentales pour expérimenter sur des femmes rencontrées au hasard leurs différentes techniques de drague.
Mais quelles sont les motivations profondes de ces « artistes de la séduction », comme ils se surnomment entre eux ?

séducteurs de rue,maret,gourarire,casterman,sociorama,13 avril 2016,sociologie

Arpentant les rues à la recherche de nouvelles cibles féminines, les séducteurs de trottoir ne sont pas que des personnages de fiction. Ils existent vraiment. Ils s’organisent à travers le monde en une société de jeunes hommes influencés par les techniques de développement personnel et de coaching dont l’ambition est de devenir des séducteurs d’exception. Durant trois ans, l’anthropologue Mélanie Gourarier est allée à leur rencontre, les a suivis lors de leur formation théorique et pratique de la séduction. De cette immersion dans un monde d’hommes, elle tire une analyse sur la socialisation masculine hétérosexuelle : séduire les femmes sert avant tout à s’apprécier entre hommes.

Sous la plume et le crayon de Léon Maret, ce travail ethnographique trouve une nouvelle manière de se raconter. Avec humour et autodérision, l’histoire de Sacha le looser devenu séducteur montre, autant qu’un ouvrage théorique, ce qu’est le genre et comment il se construit.

séducteurs de rue,maret,gourarire,casterman,sociorama,13 avril 2016,sociologie

 Mon avis :

Quatrième livraison de la collection Sociorama, habile mélange de bande dessinée et d’enquête sociologique, Séducteurs de rue aborde un sujet fascinant : comment se taper un maximum de gonzesses !!! Des hommes se rassemblent pour se donner confiance, se fixent un objectif et peaufinent différentes techniques de manipulation pour obtenir des faveurs sexuelles.

L’ensemble est décliné dans un style graphique rapide, simple, lisible, que certains lecteurs pourraient juger et qualifier d’élémentaire. Cependant, le propos fait mouche et cette plongée dans l’univers des séducteurs met parfois mal à l’aise. Si certains des protagonistes présentés sont franchement pathétiques, d’autres font froid dans le dos tant leur expertise en manipulation(s) peut s’avérer redoutable.

séducteurs de rue,maret,gourarire,casterman,sociorama,13 avril 2016,sociologie

Alors ?

Vous êtes plutôt un AFC ou un PUA ? Un average frustrated chump (mec frustré de base) ou un pick-up artist (artiste de la séduction) ?

Suivez le guide !

 

http://img97.xooimage.com/files/f/e/c/a05-3e788c9.gif Dessin

a08-3e78906.gif Scénario

http://img96.xooimage.com/files/4/a/1/a07-3e78901.gif Moyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Skippy.

Écrire un commentaire