09/05/2016

Btooom - Tome 17

Couv_277636.jpgPlancheA_150613.jpgAuteur : Junya Inoue

Éditeur : Glénat

194 pages

Sortie : le 6 avril 2016

Genre : Survival

 

 

Avis de l'éditeur :

La mort de Hikaru Soga a profondément choqué Ryota, qui voit toutes ses barrières morales sauter d'un seul coup. Adieu la gentillesse et bonjour la rationalité cruelle pour encore plus d'efficacité. S'ensuit un puissant combat contre Heitaro Togo et Kosuké Kira, ce dernier frôlant la mort sous les assauts de Ryota. Ailleurs sur l'île, la modification des règles sème le chaos et bouleverse l'organisation des différentes équipes. C'est alors qu'apparaît un nouveau personnage qui en sait beaucoup sur le passé de Nobutaka Oda ! 

 

Mon avis :

Ce 17ème tome perd autant en intensité qu'il nous laisse sur notre faim. De quoi mettre nos nerfs en standby, suite aux nombreux rebondissements incessants que l'on a pu suivre. On a droit à un Ryota plus agressif, plus déterminé, qui prend davantage son rôle au 1er degré. Fini les hésitations, les plans stratégiques interminables, il affine et affute ses capacités offensives et se dirige au plus simple.

Avec du recul, force est de constater que ce tome n'apporte que peu d’intérêt, on s'attendait à davantage de folie de la part de Ryota, la preview du tome précédent laissait pourtant présager du lourd, on est loin du compte du stade espéré. L'unique point déterminant de ce volume provient des origines de Nobutaka, et des circonstances de son kidnapping. On apprend de fait que le guerrier solitaire trouve sa force et sa détermination dans une discipline et une manière autodidacte de rassembler les informations.

Quant au nombre de participants, il demeure tel quel. Sachant qu'il ne leur reste qu'une journée pour réunir les puces afin de s'extraire de l'île, on se demande par quel stratagème l'auteur compte s'y prendre. A ce stade avancé de la série, il est impératif que Junya Inoue nous en mette plein les yeux. Affaire à suivre...

a06-3e788fc.gif

 Coq de Combat

PlancheA_239264.jpg

 

Écrire un commentaire