30/04/2016

Lefranc - Tome 27 - L’homme-oiseau

Lefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnageLefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnage

Scénariste : Roger Seiter
Dessinateur : Régric

Coloriste : Bruno Wesel
Éditeur : Casterman
46 pages
Paru le 13 Avril 2016
Espionnage vintage

 

 

Présentation de l’éditeur :

Lefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnage

 

Quand une expédition scientifique sur l'île de Pâques se transforme en conflit international. Une nouvelle aventure de Lefranc au cœur de la Guerre Froide.

 

1959. Ile de Pâques. Lefranc accompagne une expédition scientifique pour résoudre le mystère des statues monumentales de l’île. Mais les travaux vont très vite être perturbés par d’étranges phénomènes. Un engin non identifié s’écrase sur l’île. Il n’en faut pas plus pour que les habitants y voient le signe de l’Homme-oiseau, le dieu Makemake. Pourtant, Lefranc a des doutes. Pourquoi une corvette avec Axel Borg à son bord rôde-t-elle au large de l’île et que vient faire ce sous-marin russe dans les parages ? 

 

 

 

 

 

 

 


Mon avis
 :

Et une nouvelle aventure de Lefranc, une !

Logique de l’alternance, après les nazis rencontrés dans Mission Antarctique, notre héros à la coiffure impeccable, le rose aux joues, s’embarque cette fois pour l’île de Pâques pour y retrouver les Soviets. 

Lefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnage

Si le scénario et le dessin n’ont rien de révolutionnaires, on retrouve cependant une trame classique et très bien documentée. L’histoire mêle habilement légendes pascuanes, conquête spatiale, enquête policière, guerre froide et théories pseudo-scientifiques. Le vent de l’aventure souffle sur une île de Pâques rendue de manière très réaliste. Le terrible Axel Borg et son cynisme jubilatoire sont, bien entendu, de la partie.

Lefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnage

Le dessin de Régric reste fidèle à la ligne claire typique de la série. Le travail est précis et soigné, les couleurs de Bruno Wesel procurent un réel plaisir à la lecture.

Lefranc, l'homme-oiseau, Régric, Seiter, Casterman, 16 avril 2016, espionnage

Un album divertissant, délicieusement vintage. A déguster sans a priori, pour retrouver une sorte d’âge d’or de la BD, un parfum de nostalgie des années 50.

lefranc,l'homme-oiseau,régric,seiter,casterman,16 avril 2016,espionnage

 

 a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Le site internet des Editions Casterman : ICI

 

Skippy.

 

 

Les commentaires sont fermés.