30/05/2016

Kiss him, not me ! - Tome 3

kiss him not me t3.jpg9782756075648_4_75.jpgAuteure : Junko.
Éditeur : Delcourt/Tonkam.
160 pages.
Genre : Shojo.

 

 


Le résumé.

Kae est à la fois une Otaku et une Fujoshi (fan de Boy’s love). Très enrobée et presque  inexistante, un jour, elle est choquée par la mort de son héros de dessin animé préféré. Déprimée, elle s’enferme dans sa chambre plusieurs jours durant. Après une perte de poids assez violente, elle revient au lycée et découvre qu’elle a un physique de rêve.

« On doit absolument la faire maigrir ! »

Mon avis.
Accrochez-vous bien surtout si vous êtes un auteur de BD franco-belge, cette série s’est déjà vendue à plus d’un million d’exemplaires au Japon. Et elle a aussi gagné le prix machin-chose du meilleur Shojo 2016. Mazette !
Je pense qu’on n’arrivera pas à des chiffres pareils en Europe tellement le sujet est spécial. Si des termes comme Otaku, Fujoshi ou « boys love » vous sont inconnus, vous aurez du mal à intégrer cet univers .
C’est complètement déjanté du début à la fin, ça virevolte dans tous les sens avec une grosse dose de comédie loufoque. Pour le moment comme on joue surtout la carte de l’humour et du divertissement, le côté de la recherche identitaire surtout d’un point vue attirance sexuelle n’est pas complètement assumé. C’est pour ça que le personnage de Shima m’a particulièrement bien plu car elle devrait apporter pas mal de sel dans les prochains épisodes.
Côté dessin, c’est du grand classique made in Shojo !
C’est jeune, c’est fun, c’est complètement débridé et interdit aux plus de 25 ans, c’est Kiss him not me !

kiss him not me .jpg


a06-3e788fc.gifScénario


a06-3e788fc.gif Dessin

a06-3e788fc.gif Global.

Sambette.

 

 

Commentaires

Interdit aux plus de 25 ans ? Parfait ! Un excellent prétexte pour faire un large détour !

Écrit par : Virgule | 30/05/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.