31/05/2016

Louise Brooks Le venin du scorpion.

le venin du scorpion.jpgLouise brokks t.JPGDessin : Joël Alessandra.
Scénario : Chantal Van den Heuvel.
Éditeur : Casterman.
Sortie:18 mai 2016
128 pages
Genre : Biographie.

Le résumé.
Louise,

8af6cd07569b4fd684933af338a08150.jpgTu étais la beauté, l'esprit, la grâce incarnés. Et ton jeu était sublime.
Pourtant, un seul film, Loulou, aura marqué ta carrière.
Hollywood, « l'inhumaine usine à films », t'a très vite blacklistée.
Parce que tu en refusais les règles ? Sans doutes...
Mais aussi, tu disais de toi-même : « Je suis le poignard de ma propre plaie ».

Pourquoi, Louise ?

«  J'ai toujours été une âme en perdition »

louisebrooks-comp.jpg

 

Mon avis.
Joël Alessandra est un dessinateur qu’on apprécie chez SambaBD. L’auteur d’Errance en mer rouge nous livre ici encore une belle panoplie de son talent .Déjà la couverture plutôt « classique » est très efficace. On reconnait tout de suite l’égérie des flappers des années 20 avec ce regard si caractéristique et envoutant. Je dois l’avouer, cette femme avait un magnétisme assez incroyable. Cette BD est donc l’occasion d’en apprendre plus sur ce personnage hors norme. On se rend vite compte que Louise Brooks a croqué la vie à pleine dent sans se soucier des conventions et des chaines sociétales. Sa chute n’en sera que plus terrible. Ce récit introspectif sur cette femme paradoxale et parfois autodestructrice est intéressant à lire mais malheureusement l’ensemble manque d’émotion. On tourne les pages comme elle a collectionné les hommes sans trop se poser de question. Une construction jouant moins des flash-backs (un peu inutile pour ce genre de BD, ce n’est pas un polar) et misant plus sur les silences auraient aidé à contrebalancer ce manque d’émotion.
Une biographie néanmoins attrayante car elle nous permet de mieux cerner le personnage mais un peu trop académique à mon gout.

louise Brooks.JPG

 

a05-3e788c9.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Commentaires

je partage tout à fait ton impression. Bel album, mais un peu creux.

Écrit par : laure-line | 06/11/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire