06/06/2016

L'herbe folle

l'herbe folle,maryse & jean françois charles,maryse charles,jean françois charles,glénat,hippie,beaux arts,le train bleu,paris,larzac,chèvres,amour libre,flower power,1968l'herbe folle,maryse & jean françois charles,maryse charles,jean françois charles,glénat,hippie,beaux arts,le train bleu,paris,larzac,chèvres,amour libre,flower power,1968Scénario : Maryse Charles
Dessin : Jean-François Charles
Éditeur : Glénat
128 pages
Sortie : 6 avril 2016
Genre : roman graphique

 

 

Chronique des années hippies dans la France des années 70

Entre deux trains, une vie...

"Paris, gare de Lyon, restaurant "Le Train Bleu".

Pierre, la soixantaine, a rendez-vous avec Rose, une Anglaise, qui voudrait en savoir plus concernant ses parents qu'elle a perdus et qui étaient des amis de Pierre lorsqu'ils étaient tous les trois étudiants aux Beaux Arts. Les souvenirs affluent : cette époque "Peace and Love" quand ils voulaient refaire le monde, l'Auvergne où Theda et Gilles, les parents de Rose, étaient partis faire du fromage de chèvre dans une petite ferme perdue des alpages.

Il y aura tout ce que Pierre pourra confier à Rose et tout ce qu'il devra taire."

 

M'ouais... Pas dupe la belle Rose, elle en sait plus qu'il n'osera lui en dire...
Et, sagaces que nous sommes, nous nous doutons bien aussi du fin mot de l'histoire tant il se voit comme le joint au milieu des lèvres, -encore que des doutes puissent subsister et qu'une glaçante surprise nous soit réservée dans une chapelle ardente...-

Mais plus que la destination, c'est le voyage qu'il faut apprécier ici.

Vous aurez envie de monter le volume de votre chaîne hi fi au maximum pour écouter Dark Side of the Moon, d'ouvrir les fenêtres, d'aller courir pieds nus sur l'herbe dans le jardin en jetant vos vêtements dans les arbres, et d'inviter vos voisins à fumer les hortensias !
(Car l'hortensia, voyez-vous, est réputé produire les mêmes effets que le chanvre. Il y en a de grands massifs partout, et c'est légal. C'est drôlement pratique.)

 

Quant à Theda Barrow, la maman de Rose...   Rhâaa !   Quelle belle femme ! Elle traverse l'album nue ou en mini-jupe, parfois bottée "jusques en haut des cuisses, et c'est comme un calice à sa beauté" (Merci à Serge & Brigitte).

l'herbe folle,maryse & jean françois charles,maryse charles,jean françois charles,glénat,hippie,beaux arts,le train bleu,paris,larzac,chèvres,amour libre,flower power,1968

L'atelier des Beaux-Arts avec ses modèles complaisamment représentés et les potaches d'artistes qui le fréquentent, le Paris et la province de ces années où nos parents pensaient refaire le monde, comme tout le monde, pour s'apercevoir quelques années plus tard que c'est le monde qui les avait refaits... Comme si vous y étiez, avec le style vestimentaire, les graffitis, les véhicules, les couleurs, les affiches de cinéma et le vent de liberté de l'époque qui vous souffle au visage même si vous êtes trop jeune pour l'avoir connu et n'en êtes qu'un fruit déjà mûr...

l'herbe folle,maryse & jean françois charles,maryse charles,jean françois charles,glénat,hippie,beaux arts,le train bleu,paris,larzac,chèvres,amour libre,flower power,1968

Et en un mot : les aquarelles de Jean-François Charles !!!
(Ça fait six mots, je vous l'accorde.)

Ne vous arrêtez pas aux pavés battus par la pluie de la première page.

Sous les pavés, des lumières, des images...

Magnifiques. Chaudes. Sensuelles. Mates. Fleuries.
Avec juste ce qu'il faut de frimas, parce que les auteurs n'aiment pas les fins trop tristes.

 

a09-3e78912.gif

 

 

Virgule

 

 

 

 

Commentaires

Lecture agréable et très belle chronique !!!
Et n'oublier pas : sans hortensia, la fete n'est pas folle !

Écrit par : tigrevolant | 06/06/2016

Répondre à ce commentaire

let the sunshine !

https://www.youtube.com/watch?v=fxLPBAPxlx4

Écrit par : loubrun | 06/06/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire