09/06/2016

DAY MEN - Tome 2 - Tempus vestigium

Day men, Tempus vestigium, Michael Alan Nelson, Matt Gagnon, Brian Stelfreeze, Day men, Tempus vestigium, Michael Alan Nelson, Matt Gagnon, Brian Stelfreeze, Scénario : Michael Alan Nelson, Matt Gagnon,
Dessin : Brian Stelfreeze Couleurs : Darrin Moore
Éditeur : Glénat
Collection : Glénat comics
Planches : 88
Dépot légal : 04/2016
Genre : fantastique - horreur

 

David Reid est un « day men », un homme de main au service d’une « famille » (les Virgo) de vampires. Afin d’éviter une guerre entre deux clans, David affrontera le champion d’une autre « famille » (les Ramses) au cours d’un combat singulier à mort.

Day men, Tempus vestigium, Michael Alan Nelson, Matt Gagnon, Brian Stelfreeze,

« Day men » est une production alternative du label Boom Studio ! Le lecteur de comics ne sera pas perdu pour autant. Tous les codes de la bande dessinée anglo-saxonne sont présents, hormis …. le super héros. La violence, le format de publication et un thème plutôt adulte agrémentent le scénario de cette série et la classent dans la catégorie comics.

Le tome 1 plantait le décor et donnait des pistes narratives. Le second tome donne des éléments de réponse. Les scénaristes invoqueront même l’enfance du héros pour percer la psyché du personnage central. Mais il reste de nombreuses zones d’ombres annonçant, gageons-le, une suite à ce diptyque.

Day men, Tempus vestigium, Michael Alan Nelson, Matt Gagnon, Brian Stelfreeze,

Reste dans le canevas, l’élément central, le clou du spectacle, le point d’orgue du scénario : le duel. Dignes des jeux du cirque, ces néo gladiateurs s’affrontent à mort dans une arène chauffée à blanc. Cette ordalie de vampires n’invente rien : des champions représentent un clan de patricien, une « famille » de vampire (par famille entendre un clan type mafieux) et s’étripent avec des règles, une étiquette et un décorum très strict. Cependant, la mise en scène de Michael Alan Nelson et de Matt Gagnon a du panache. En ça, il est bien aidé par les magnifiques dessins de Brian Stelfreeze avec de très beaux cadrages et de belles ellipses de vitesse. Le tout est mâtiné avec les couleurs lumineuses de Darrin Moore.

Ce dernier tome clôture un cycle, ma foi, plutôt plaisant. Le scénario n’est pas d’une vraie originalité mais les réponses aux interrogations du tome 1 sonnent vrai. Les vampires et la mafia sont votre tasse de thé ? Courez lire « Day men » !

 

Scénario a05-3e788c9.gif
Dessin a06-3e788fc.gif
Total a05-3e788c9.gif

Tigrevolant

Écrire un commentaire