17/06/2016

Le signe

Le signe, angoisse, fantastique, horreur, noir et blanc, Philippe thirault, Manuel GarciaLe signe, angoisse, fantastique, horreur, noir et blanc, Philippe thirault, Manuel GarciaScénario : Philippe Thirault
Dessin : Manuel Garcia
Éditeur : Glénat

Collection : Flesh & Bones
Dépot légal : 03/2016
Planches : 128
Genre : angoisse, fantastique, horreur, noir et blanc

 

Tout sourit à Alex Morsen : écrivain à succès avec un bestseller, unanimement reconnu, encensé par la presse, l’amour de sa femme….. Mais le temps a passé et Alex tombe dans une routine se résumant à accompagner ses enfants à l’école le matin, et tenter de juguler l’enfer de la page blanche. A fleur de peau, il ne supporte plus les répétitions de sa voisine au piano. Elle devient l’excuse d’absence d’inspiration. Jusqu’au jour, où il lui lancera un « sort » qui ne sera pas sans conséquence pour lui et sa famille.

le signe,angoisse,fantastique,horreur,noir et blanc,philippe thirault,manuel garcia

« L'écrivain au fond, c'est le raté de tous les arts, poésie, musique, théâtre, politique ; le bâtard de toutes les muses ! Qu'il lui soit beaucoup pardonné. » Céline.

Au contraire de Céline, PhilippeThirault ne pardonne pas à son héros l’absence d’inspiration. Tout doucement, il distille son venin. Et il faut le dire c’est assez habile. Le point de départ est totalement banal, avec un héros (pourrait on le qualifier ainsi ?) sans vraiment de charisme. Le lecteur s’attend même à lire un récit type roman-graphique. Mais évidemment, « Le signe » n’intègre pas la collection « Flesh & bones » pour rien. Tout bascule très vite dans une spirale de violence et de tension. Le récit ira crescendo pour basculer définitivement dans l’horreur, le paranormal et le sang. Dire que l’épouvante, le frisson sont au rendez-vous serait forfaiture de ma part. Mais il existe indéniablement un petit quelque chose. Il s’instille lentement mais sûrement, et c’est, sans doute là qu’est l’intérêt de cette lecture.

le signe,angoisse,fantastique,horreur,noir et blanc,philippe thirault,manuel garcia

Le dessin noir et blanc fait aussi partie du cahier des charges de la collection. Manuel Garcia, connu pour ces incursions dans le monde du comics, a une belle plume. Les crayonnés sont très sombres, très noirs (forcément) et méticuleux.

« Le signe », comme toute cette collection, est à ranger dans la catégorie « horreur ». Il ne sera pas en tête de gondole de votre listing. Cependant, il faut lui reconnaitre une certaine efficacité avec son lot de questions sans réponse propre à ce genre de littérature. Normal, lorsque  l’on convoque le paranormal !

le signe,angoisse,fantastique,horreur,noir et blanc,philippe thirault,manuel garcia

 

Scénario a05-3e788c9.gif
Dessin a05-3e788c9.gif
Total a05-3e788c9.gif

Tigrevolant

Commentaires

Pas du tout accroché à ce titre .

Écrit par : samba | 17/06/2016

Répondre à ce commentaire

Et moi, le comparant à du Stephen King (j'aurais peut-être pas dû), j'ai trouvé que malgré une bonne situation de départ ça manquait singulièrement d'épaisseur, et que le dessin avait quelque chose de bâclé en de nombreux endroits... J'ai dû rater un truc.

Écrit par : Virgule | 17/06/2016

Répondre à ce commentaire

Mais pour "Normal, lorsque l’on convoque le paranormal !", 15 points.
;-)

Écrit par : Virgule | 17/06/2016

Répondre à ce commentaire

pas trop accroché non plus.

Écrit par : Loubrun | 17/06/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.