27/06/2016

Androïdes - Tome 1 - Résurrection.

androides.jpgandroides t1.jpgScénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Jesus Hervas.
Éditeur : Soleil ( anticipation).
Sortie : 15 juin 2016.
64 pages.
Genre : SF

 

Le résumé.
En 2545, l’humanité est frappée de stérilité. Plus personne sur terre n’a engendré d’enfants depuis 500 ans. Si la société Microcorp n’avait pas inventé le mélange « la pilule bleue », la Terre  serait aujourd’hui inhabitée. Grâce au « mélange », la jeunesse éternelle est garantie. Plus de maladies, plus de vieillesse.
C’est dans ce contexte que Liv Anderson, flic au caractère bien trempé, enquête sur le meurtre d’un directeur de musée, retrouvé chez lui criblé de balles.

 

«  Nous étions tous immortels et stériles. Oui stériles. Pas d'enfants depuis plusieurs siècles. »

 

Mon avis.
Je préviens tout de suite, je n'étais pas du tout inspiré quand j'ai réalisé cette chronique (certains diront comme d’habitude ! ) et à ne pas lire si vous voulez éviter un spoiler.
Une nouvelle série concept ! Ravissement (ironie), oui mais réalisée par l'omniprésent Jean-Luc Istin. Ah là, je fais moins le fanfaron car quand il est aux manettes d'Alice Matheson, des elfes ou des maîtres inquisiteurs, on a affaire à de la qualité .
Donc voilà les Androïdes, 4 tomes de prévus avec des sorties rapprochées. Environ 3 mois entre les différents tomes. On retrouvera pour les prochains tomes, Peru, Geyser, Cordurié, Nhieu, Gaudin et Viska et l'excellent studio Digikore pour les couleurs.
Pour ce primo arrivant, déjà la maquette attire (sauf peut-être l'arme complètement démesurée). L'univers ravira les fans de science-fiction, le décorum est convaincant et vous fera penser à Blade Runner ou à du Azimov par exemple.
Le seul hic, c’est que j'ai tout de suite compris la machination. Avec un peu de jugeote, vous la trouverez aussi sauf si vous pensez qu'un androïde est un système d'exploitation pour smartphone.
Bref, comme ça avait fait « tilt » assez vite, plus de surprise, plus que des pages à tourner pour connaître certains détails.
En plus je n'ai pas ressenti beaucoup d'empathie pour les personnages (que des nanas, bien dans l'air du temps) mais ça, c’est logique vu leur nature.
Voilà, il s'agit en somme d'une mise en bouche, on jugera sur la globalité du repas.

androides t.PNG

 

a05-3e788c9.gifScénario

a07-3e78901.gifDessin

a06-3e788fc.gif Global.

Sambatterievide.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : androides, hervas, istin, sf, soleil, science fiction, 062016, 610 |  Facebook | |

Commentaires

Scénario alléchant mais pas du tout fan des dessins

Écrit par : tigrevolant | 27/06/2016

Répondre à ce commentaire

Philip K Dick et Asimov, y'a pire comme références. je vais me pencher d'un peu plus près sur cette série.

Écrit par : Loubrun | 03/07/2016

Répondre à ce commentaire

Histoire complète de S.F. sympa avec de beaux dessins et de superbes couleurs.
J'ai bien aimé ce que disait le romancier Miller de son directeur artistique dont le seul défaut était d’aimer de vieux comics pour adultes attardés et nostalgiques :
"Un sacré con, imbu de lui-même, convaincu de ses goûts, ayant tout fait pour faire croire au monde que les comics, c’est de l’art. Des conneries oui !... Des culturistes en moule-boules qui s’affrontent en détruisant les décors, ça n’a ni queue ni tête, aucun intérêt, artistiquement stérile !"
☺ 3/5

Écrit par : dgege | 03/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.