04/07/2016

Lazarus - tome 4 - poison

lazarus,rucka,lark,glénat comics,thriller,guerre,anticipation, 910,052016lazarus,rucka,lark,glénat comics,thriller,guerre,anticipation, 910,052016Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Éditeur : Glénat Comics

146 pages

date de sortie : mai 2016

genre : anticipation, thriller

 

 

Rien ne va plus ! Les familles toutes puissantes qui règnent sur le monde sont en guerre. Alors que Malcolm Carlyle est à l'agonie suite à un empoisonnement opéré par la famille Hock, son fils Stephen tente de le remplacer. Pas facile cependant de prendre la place et d'égaler le patriarche de la famille. Le fils n'a pas le même charisme que le père, et la situation devient vraiment critique notamment à Duluth qui est sur le point de tomber entre les mains de l'ennemi. Tandis que Forever est envoyée sur le terrain pour reprendre les choses en mains, luttes de pouvoir et intrigues perturbent sérieusement le sommet de la famille Carlyle.

 

"Je suis le commandant Forever Carlyle. Et à compter de maintenant, vous êtes à moi. Ensemble, nous allons sécuriser Duluth ... et tuer jusqu'au dernier les connards de Hock que nous y trouverons"

 

Les volumes de Lazarus se suivent et se ressemblent par la qualité du scénario et du dessin qui à chaque fois sont bluffants ! Ce quatrième volume pousse d'un cran le curseur de la violence et met l'accent sur une action soutenue à travers la guerre que se livrent les deux familles Carlyle et Hock. En envoyant Forever en première ligne, les auteurs nous réservent par ailleurs quelques surprises et rebondissements dont ils ont le secret et qui ne manquent pas de clouer le lecteur au fond de son fauteuil !

Le rythme haletant et l'ambiance assez anxiogène des scènes de batailles sont entrecoupées de scènes d'intérieurs plus posées mais pas moins angoissantes. En effet, il n'y a pas de place pour la lumière dans ce récit ! De l'âme des personnages aux desseins des familles, tout n'est que noirceur et donne une vision assez effrayante de ce monde totalitaire qu'a imaginé Greg Rucka.

C'est pourtant avec toujours autant de jubilation et de frénésie que l'on suit l'évolution de cet univers si sombre et surtout de Forever, le personnage principal, sur qui nous avons visiblement encore moult choses à apprendre.

Une série indispensable qui nous surprend et nous tient en haleine à chaque nouveau volume et dont le graphisme sublime se bonifie d'un tome à l'autre.

 

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

 

Commentaires

Rarement deçu par Greg Rucka, très bonne série.

Écrit par : JaXoM | 05/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire