14/07/2016

Sky Doll T4 : Sudra

51XCZwjlCcL__SX358_BO1,204,203,200_.jpgPlancheA_274400.jpgScénariste   : Alessandro Barbucci & Barbara Canepa

Dessinateur : Alessandro Barbucci

Coloriste : Barbara Canepa

Éditeur : Soleil

Sortie : le 15 juin 2016

Genre : Science-Fiction

 

Avis de l'éditeur :

Noa, Roy, Jahu, Cléopatre et Yhala se sont installés à Sudra, planète en paix, où cohabitent de nombreuses religions. Tandis que Jahu passe son temps avec Cléopatre, et que Roy se renseigne sur Sudra, Noa joue la prêtresse, en cachette, pour nourrir ce petit monde. Et elle s'apprête à découvrir de stupéfiantes révélations sur son passé et ses origines, ainsi que sur Agape. La Planète Sudra serait-elle plus complexe et étonnante que paradisiaque ?

Mon avis :

Après quasi une décennie d'attente, voici le grand retour de la plus belle des poupées, à savoir Noa, figure emblématique de la série Sky Doll. Élégante, raffinée, cultivée, franche, la demoiselle agenouille les foules à ses pieds.

La belle accumule les miracles, détentrice de pouvoirs hors-normes. Mais, est-elle vraiment épanouie sur la planète Sudra? Un endroit où de nombreux individus s’agglutinent et déambulent, avides de plaisirs immédiats.

sky doll,barbucci,canepa,soleil,710,science-fiction,062016

La planète Sudra, réel organigramme d'ethnies et de religions pourrait se rapprocher finalement de notre monde contemporain et matérialiste. Les parias, laissés-pour-compte se comptent très nombreux, tandis que les pontes bien nourris d'une société égocentrique, prônent la liberté d'expression et l'épanouissement personnel, mais tout cela bien sûr au détriment d'une foule abrutie, réconfortée tant soit peu par des divertissements stupides. La religion, ou plutôt les multiples croyances sont affichées tel un remède pour assouvir un peuple décontenancé.

Bien que la série ne compte qu'à ce jour que 4 tomes (ainsi qu'un hors-série intitulé Sky Doll Factory), celle-ci est déjà devenue culte. La raison est simple : un trait virulent, une héroïne qui aguiche le regard et des couleurs lumineuses à faire pâlir un arc-en-ciel. Car la force majeure repose sur un effet de paillettes "bling-bling" : rosé, mauve, bleu clair, ainsi qu'un blanc subtil dégradé, s'harmonisant parfaitement avec les autres motifs.  On en reste pantois d'admiration, si bien que l'on pourrait faire la comparaison de Sky Doll comme étant la symbiose de Walt Disney avec le 5ème élément de Besson. Ceci dit, en parlant de comparaison, Sky Doll est truffée d'indices en référence à de nombreux artistes cinématographiques, à diverses branches musicales, ou encore, bien entendu en corrélation directe avec la BD. Un bel hommage qui renforce la qualité de cette œuvre.

 

Chef-d’œuvre pour de nombreux adeptes du 9ème art, Sky Doll et la petite Noa vous projetteront dans un univers de délices, harmonieux et fantaisistes. Sky Doll se savoure à pleines dents.

 a07-3e78901.gif

sky doll,barbucci,canepa,soleil,710,science-fiction,062016

Coq de Combat

 

Écrire un commentaire