13/07/2016

Le courrier de Casablanca T1:Christina.

courrier de casablanca.jpgcourrier de casablanca t1.jpgDessin : Philippe Tarral.
Scénario : Pascal Davoz.
Editeur: Paquet.
Sortie: 8 juin 2016.
48 pages.
Genre: Aviation, guerre.


Le résumé.
1918, l’armistice .Ernest de Galardon, homme d’affaires redoutable, monte une société d’aéropostale pour relier la France au continent africain. Il embauche plusieurs anciens pilotes de la Grande Guerre, des as français, belges et même allemands !
« Hélas, l’avenir appartient, je le crains, aux hommes politiques qui ne tiennent pas leurs promesses.»

courrier de casablanca page.jpg


Mon avis.
Mesdames et messieurs, bienvenue sur Paquet Airlines et plus spécialement sur sa ligne mythique « Cockpit » qui effectuera la liaison entre Casablanca et… on verra bien où notre vieux Breguet XIV nous mènera. Aux commandes, le commandant Tarral. Un pilote expérimenté pour notre cerf-volant de papier mais qui se fait rare et qui sait se montrer parfois surprenant dans sa construction des cases comme pour la page 17.On mettra ça sur le compte de l’exaltation pour une épopée extraordinaire concoctée par son copilote Pascal Davoz. .Sinon à part des personnages pas facilement reconnaissables surtout avec leur bonnet d’aviateur, les normes de sécurité pour une bonne lecture sont de mise . En tout bien tout honneur, on passe un bon moment .Le vol prend même une tournure héroïque et épique après le crash. Désolé, j’avais omis ce détail, on risque de ne pas arriver à destination. Vous prendrez bien un petit café avec du sucre avant de folles aventures. Préparez-vous car on ne fait pas de détail, on tire dans le tas, on réfléchit ensuite.
N’oubliez pas, bande de pedzouille, votre billet de retour pour clôturer ce diptyque.


Si vous avez aimez ce titre, je vous conseille fortement la série l’Or et le Sang.
a06-3e788fc.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario

a06-3e788fc.gifGlobal

Samba
Inscrivez-vous à la newsletter.

Commentaires

Intéressante, la vidéo.

Écrit par : Mister Med | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire