16/07/2016

Le maitre voleur. Tome 4. La Liste

robert kirkman,andy diggle,le maitre voleur,la liste,policier,shawn martinbrough,delcourt,felix serranorobert kirkman,andy diggle,le maitre voleur,la liste,policier,shawn martinbrough,delcourt,felix serranoScenario°: Robert Kirkman, Andy Diggle
Dessin°: Shawn Martinbrough
Couleurs°: Felix Serrano
Dépôt légal°: 04/2016
Éditeur°: Delcourt
Genre : policier 

Conrad Paulson est un voleur de génie. Il est le « Maitre voleur ». Surnommé Redmond dans le milieu, il enchaîne les « coups » audacieux sans jamais être inquiété. Mais ces « coups » réussis ne le mettent pas à l’abri d’ennemis, bien au contraire. Apres Venise et le vol d’un petit carnet noir aux lourds secrets, la mafia Romaine lui cherche des poux. Et en plus il doit gérer son rejeton marchant sur ses traces….

Le Maître voleur (Thief of Thieves) est une série créée par Robert Kirkman. Pour votre gouverne Robert Kirkman est le scénariste de Spawn, Haunt ou encore Walking Dead, excusez du peu ! Avec un palmarès pareil, difficile de ne pas s’arrêter sur cette série.

robert kirkman,andy diggle,le maitre voleur,la liste,policier,shawn martinbrough,delcourt,felix serrano

Conrad Paulson est un héros bien particulier. Acculé, menacé ou encerclé, il s’en sort toujours avec moult rebondissements et pirouettes, laissant le lecteur tout à sa surprise ! C’est donc un voleur charismatique. Mais attire-t-il à lui une sympathie pour la canaille ? Rien n’est moins sûr car Redmond a beau être un voleur classe réalisant des casses avec panache façon Arsène Lupin, il n’en reste pas moins cruel et n’hésite pas à tuer de sang froid !

Au bout du troisième tome, le pitch est éventé. Il s’agit donc de renouveler le genre. Et pour cela les éditeurs américains font appel à du sang neuf en la personne d’Andy Diggle. Ce dernier est un pur produit des comics. Reconnu dans le milieu, il signe entre autre la série « Losers ». Tout en respectant la ligne de Robert Kirkman, il introduit des éléments nouveaux en la personne de son fils, notamment. Cela lui permet de relancer les fils scénaristiques et cela fonctionne plutôt bien. Dans cet album, vous serez frappés par l’absence d’un acteur majeur de ce genre littéraire : la police. « La liste », est donc un huis clos entre malfrats, entre pègre et justicier ambivalent sans oublier l’action et la violence indissociable de ce genre de milieu.

robert kirkman,andy diggle,le maitre voleur,la liste,policier,shawn martinbrough,delcourt,felix serrano

Shawn Martinbrough accompagne cette série depuis le début. Ses dessins sont nets, tranchés. Tant et si bien que l’on a du mal à percevoir une cinétique. La colorisation numérique n’est pas du meilleur effet. Elle rend des aplats peu convaincants. Mais le dessinateur arrive à ses fins et installe une belle ambiance lourde et noire.

Sans révolutionner le genre, Robert Kirkman et Andy Diggle nous font passer un moment agréable. Les situations inextricables dans lequel s’est fourré Redmond n’ont d’égale que sa maitrise à en sortir (vivant mais pas toujours indemne). Le Maitre voleurs est une série ne demandant qu’à s’exprimer.

Scénario a05-3e788c9.gif
Dessin a05-3e788c9.gif
Total a05-3e788c9.gif

Tigrevolant

Commentaires

Je vais bientôt perdre mon qualificatif de samba le sévère pour la cotation....Tigre semble sur la bonne voie pour récupérer ce titre.

Écrit par : samba | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire