26/07/2016

Peacemaker T15

9782344014929-G.jpg2PaJcGHblvD6tlQxe-MXwha4ljo.jpgAuteur : Ryouji Minagawa

Éditeur : Glénat

226 pages - Seinen

Sortie : le 29 juin 2016

Genre : Western apocalyptique

 

Avis de l'éditeur :

Désormais Crimson Executer, Cole se retrouve face à la société Zora. Cette dernière dépêche la troupe de Bosz Barreto pour mettre un terme définitif à l’ambition de Crimson.
C’est l’heure pour les vétérans, les génies et les malfrats des deux organisations de s’entre-tuer. Seulement, il n’y aura qu’un seul vainqueur !

Mon avis :

Suite du 14ème opus qui se déroulait principalement dans un décor d'arènes, où s'affrontaient des guerriers venus des quatre coins du globe, on retrouve désormais Crimson à devoir affronter des vétérans de la société Zora.

On fait face avec des adversaires peu commodes, s'affrontant dans des norias de duels sanglants. Les têtes tombent, et doucement, on commence à voir plus clair.

La dynamique conserve sa qualité qui jusqu'ici à démontré ses preuves. Les personnages se démarquent les uns des autres, avec une profondeur d'âme. Leurs raisons à s'entredéchirer demeurent personnelles mais convergent vers un point de non retour.

Ryouji Minagawa persévère sur sa lignée à enjoliver son crayonné et son fil narrateur. Uns série qui d'un tome à l'autre modifie complètement son terrain de jeu, les arènes donnent place aux bistrots ainsi que sur des ruelles malfamées, quel que soit l'endroit, ça tiraille dans tous les sens. Bref, on ne s'ennuie pas, encore faut-il avoir apprécier la série jusqu'à ce stade.

 a07-3e78901.gif

peacemaker,ryouji minagawa,glénat,710,western apocalyptique,062016

Coq de combat

Écrire un commentaire