18/07/2016

Velo Maniacs T12

velo maniacs t12.jpgvelomaniacs t12.jpgScénario : Jean-Luc Garréra.
Dessin : Alain Julié.
Éditeur : Bamboo.
56 pages.
Sortie : 1 juin 2016.
Genre : Humour.


Résumé :

Il est vrai que le cyclisme est un sport exigeant mais le maire fait office de juge de paix avec une exemplaire impartialité. Du moins, il essaie, car il est aussi mordu de cyclisme que tous les habitants de ce petit village si particulier qu’est Pignon-sur-Rut, où la petite reine passe avant tout!

Mon avis :

Ça y est, cette success story a 10 ans. Entre le premier et le douzième volet se sont écoulés 150 000 exemplaires! Pas mal, non? Tout commence avec la rencontre à l'école primaire entre deux grands passionnés de BD : Julié et Garréra. Quelques années plus tard, ils projettent de donner corps à cette série publiée aux éditions Bamboo. Le douzième épisode nous offre un flashback centré sur l'enfance des héros, lorsqu'ils ont connu leurs premiers désagréments à biclou. Le noble désir de la part des deux auteurs de donner du cyclisme une image opposée à celle que donnent les médias, je pense forcément au dopage, transparaît et est tout à fait admirable. Même si cette triche malsaine est un énorme problème dans le monde du sport, la bicyclette n'en est pas réduite à ça. Il est aussi question, dans cette discipline, de hardiesse et de résignation. Alain et Jean-luc ont toujours veillé à faire partager aux lecteurs la joie des clubs de villages ou le plaisir d'aller faire du VTT dans les Pyrénées.

À propos de la ribambelle de gags (tantôt marrants, tantôt moins) qui attife les pages des "Vélomaniacs", le scénariste a certifié que les étapes du Tour de France étaient sa principale source d'inspiration, si on ne tient pas compte des anecdotes personnelles qu'on lui raconte, et qu'il n'en ratait pas une. De son côté, le dessinateur a affirmé que, contrairement à certains sports où l'on peut vite tourner en rond, le thème du vélo permettait d'alléguer de l'oxygène au propos et au dessin "gros nez", rond et clair (style presque classique, pour ce genre d'album). Il poursuit en expliquant qu'il est, de toute évidence, dans la caricature puisqu'un vélo, tel qu'il le couche sur papier, n'avancera pas. En somme, des planches qui méritent quand même qu'on s'y attarde. De quoi se remémorer le temps des BMX avec la selle pas toujours très fixe.


a08-3e78906.gifGénéral


Mister Med.

 

Écrire un commentaire