28/07/2016

À Cheval! T.2 : Qui s'y frotte, s'hippique!

a cheval.jpga cheval t1.jpgScénario : Laurent Dufreney.
Dessin : Miss Prickly.
Couleur : Magali Paillat.
Éditeur : Delcourt.
41 pages.
Sortie : 11 mai 2016.
Genre : Humour, jeunesse.

Résumé :

Bijou, Gossbo, Flash et les autres apprennent à connaître Bella, la nouvelle jument très maladroite avec qui l'expression "tomber amoureux" prend tout son sens! Sur ce joyeux bazar, Balou, l'imposant cheval de trait débarque avec ses gros sabots! Pas sûr que ce renfort réjouisse tout le monde.

Mon avis :

Après le tome 1 qui avait pour but de présenter la bande éruptive d'équidés, qui en auront fait baver aux écuyers dès la rentrée au centre équestre, voici que l'histoire et les relations entre les personnages prennent de l'ampleur dans ce tome 2. Pour cause : deux nouvelles recrues. Une qui a tout pour plaire (Bella) excepté qu'elle porte la poisse et l'autre (Balou), un gentil animal mais sans discrétion ni délicatesse. Comme s'il n'y avait pas déjà assez de personnages aussi branquignols, dans cette histoire (rire). Effectivement, on a le paniqué à outrance Xanax, le dégueulasse Kamboui, l'hyperactif Flash, l'aboulique Smoussi, le goulafre Cookie et j'en passe! Mine de rien, c'est le seul reproche que je puisse faire à cette série : la réplétion de personnalités. Ça mis de côté, le dessin est très beau, mettant bien en évidence, en relief les expressions des personnages. Sans parler des gags qui sont plutôt marrants et qui, sans qu'on ne l'observe directement, permettent une certaine succession entre eux. Paraît-il qu'un troisième volet est en cours alors qu'on est même pas aux 2/3 de l'année! Je vous laisse imaginer dans dix ans! À cette allure-là, ceux et celles qui auront concouru à cette album feront mieux (en nombre de parutions, en tout cas. Le nombre d'exemplaires reste à voir mais vu le carton croissant, il y a de quoi être optimiste vis-à-vis de cet opus prometteur) que les géniteurs des "Vélomaniacs". Il est irrécusable qu'avec un scénariste comme Laurent Dufreney (cliquez ici, et ), qui a collaboré avec de grands réalisateurs en faveur du cinéma comme Luc Besson sur "Arthur et les Minimoys" ou Oliver Stone sur "Alexandre" et une dessinatrice émérite comme Isabelle Mandrou alias Miss Prickly (cliquez donc), à qui on doit le dessin de la faramineuse série jeunesse "Mortelle Adelle" aux Éditions Tourbillon, excusez-moi du peu, on ne doit pas être surpris du décollage imminent de ce début de saga chevaleresque. Chers lecteurs, lectrices, expressément les plus jeunes, rendez-vous chez votre libraire. N'y aller ni au pas ni au trot, ni au galop mais au triple galop!

a cheval b.jpg

 


a08-3e78906.gifGénéral 

 

Mister Med.

 

Commentaires

Merci d'avoir mis la vidéo proposée :->.

Écrit par : Mister Med | 30/07/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.