30/07/2016

Evil Empire

cov.jpg1.jpgTome 02 : La désunion fait la force

Scénario : Max Bemis

Dessin : Andrea Mutti, Joe Eisma

Editeur : Glénat Comics

128 pages – cartonné

Parution 06 juillet 2016

Thriller d’anticipation – fable politique

Présentation :

Aujourd'hui, la campagne électorale américaine.
Demain, un empire du mal en proie au chaos.

L’opinion publique américaine est sens dessus dessous. Des suites d’un simple événement, le pays se retrouve déchiré dans un débat sur le sens du bien et du mal, et Reese Greenwood ne compte pas se taire face à ce peuple qui soutient les idées d’un homme fou. Mais jusqu’à quel point les gens sont-ils capables de prendre position pour ce qu’ils croient ?

evil empire,tome 2,la désunion fait la force,bemis,mutti,eisma,glénat comics,06 juillet 2016,thriller,anticipationevil empire,tome 2,la désunion fait la force,bemis,mutti,eisma,glénat comics,06 juillet 2016,thriller,anticipation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce deuxième tome fait suite à Nous, le peuple ! (chapitres 1 à 4) qu'il est nécessaire d’avoir lu sous peine de confusion. Il contient les chapitres 5 à 8, parus en 2014, tous scénarisés par le leader du groupe de rock Say Anything, Max Bemis avec Joe Esima et Andre Mutti au dessin. Avec le portrait de George Washington retouché par une fine moustache hitlérienne, le ton provocant est donné dès la couverture.

003.jpg

Sans pour autant sombrer dans le malsain et le sadique gratuits, cette fable, dystopie politiquement incorrecte, dans laquelle la liberté totale de chaque individu peut déboucher sur la pire des violences nous montre une société américaine débarrassée de toute moralité. L’histoire progresse en suivant deux personnages principaux : Sam Duggins, devenu président et Reese Greenwood, la rappeuse underground. Une ligne de résistance s’ébauche lentement et un affrontement paraît inévitable. Ce volume continue à apporter son lot de surprises et de retournements de situation, de perversions sexuelles, d’orgies meurtrières, de crimes gratuits et de violence insensée. L’effet de surprise étant passé, cet opus m’a cependant paru plus prévisible.

004.jpg

La terrifiante série Evil Empire se terminera dans un troisième et dernier volume (le chapitre final, le 12, est sorti il y a un an aux USA). D’ici la parution en français, nous aurons le résultat des élections américaines et nous saurons jusqu’à quel point cette vision apocalyptique du futur résonne dans la réalité.  

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat : ICI

 

Skippy.

Commentaires

Cela fait, bizarrement echo à la campagne électorale Americaine de 2016, non ? :-(

Écrit par : tigrevolant | 01/08/2016

Répondre à ce commentaire

Pas un jour sans penser que ce comic a malheureusement un côté visionnaire. A suivre ...

Écrit par : Skippy | 01/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire