11/08/2016

Le Petit Prince : Hommages - Collectif - Glénat.

le petit prince.jpgpetit prince 1.jpgAuteur : Collectif.
Éditeur : Glénat.
56 pages.
Sortie : 25 mai 2016.
Genre : Aventure.




Résumé :

Le Petit Prince est l'une des figures les plus marquantes de la littérature moderne. Son univers a inspiré des artistes du monde entier. Cet ouvrage vous propose de retrouver une compilation des plus beaux hommages d'auteurs de BD dont les planches incarnent les valeurs universelles de ce personnage éternel et soulignent, une fois de plus, le génie de son créateur.


Mon avis :

L'indémodable est de retour en bande dessinée sous forme d'hommages exprimés en treize histoires de quatre pages chacune. De Mæbius (Blueberry, L'Incal, Arzach) à Didier Convard (Les Héritiers du soleil, Souvenirs de Toussaint, Finkel) en passant par Olivier Supiot (Erzurum, Le Narval, Tatoo), tous ont mis la main à pâte. Certains nous offrant un dessin de haut niveau, d'autres pas mais se rattrapant grâce à un sens de l'imagination scénaristique car, et c'est un fait, il y en a pour tous les styles! Ça aura donc été la première fois pour moi de chroniquer et d'évaluer un album aussi spécial.

On pourrait se demander ce qu'en aurait pensé Antoine de Saint-Exupéry. Il aurait forcément été touché par ces patentes mais sans toutes les admirer davantage. Heureusement, à l'encontre de toutes déceptions de ce regroupement, il existe toujours le roman qui laissera libre cours à la songerie indéfiniment. Une chose qui est frappante : septante ans après l'œuvre originale et au-delà de ses plus de 155 millions d'exemplaires vendus à travers le monde sans compter le nombre de langues dans lesquelles elle a été traduite, ce bijoux de la littérature, quel que soit son format, nous émerveille encore de sa sagesse, sa poésie, sa philosophie, sa pureté... Mais surtout de son dépouillement et sa profondeur qui sont les qualités par excellence de ce conte.

J'aimerais boucler mon jugement en me référant à une chanteuse, même si je ne l'aime pas. Il s'agit de Mylène Farmer qui, inspirée par le best-seller, a fredonné "dessine-moi un mouton, mon ciel est vide sans imagination ; [...] redevenir l'enfant que nous étions ; [...] le monde est triste sans imagination".

le petit prince 2.jpg


a08-3e78906.gifGénéral 


Mister Med.

Commentaires

le Petit Prince est plus qu'indémodable. Il est immortel !

Écrit par : Loubrun | 11/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire