19/08/2016

Nuit noire sur Brest.

13567256_10154259...113864_n-500f40c.jpgnuit noire à Brest.jpgScénario : Kris et Bertrand Galic. 
Dessin : Damien Cuvillier.
Editeur : Futuropolis.
Sortie : 15 septembre 2016.
80 pages.
Genre : espionnage, historique.
D’après l’essai de l’historien Patrick Gourlay : nuit franquiste sur Brest.


Résumé
Dimanche 29 août 1937, à Brest. Un sous-marin républicain espagnol fait surface au milieu des eaux brumeuses, en rade du port militaire. Des réparations sur l’engin sont nécessaires. Sous la houlette de l’affreux Troncoso, un commando franquiste s’organise à toute allure dans le but de conquérir le navire. Proches des phalangistes, ils savent pouvoir s’appuyer sur les fascistes locaux. La belle Mingua leur est associée. Collaboratrice de charme, elle est prête à tout pour optimiser la réussite de l’entreprise nationaliste. Mais les forces de gauche, communistes et anarchistes en tête, sont décidées à faire front et résister. « No pasaràn ! Mort au fascisme ! »

« Que voulez-vous : quelqu’un à la conversation rare, autant qu’elle ait de la gueule ».

Mon avis.
Ce roman graphique d’espionnage s’inspire d’un fait réel assez méconnu qui a vu la guerre d’Espagne s’inviter en Bretagne avec l’apparition d’un mystérieux sous-marin dans le port de Brest.
L’immersion au niveau documentaire est une réelle réussite. Le lâché des ballasts pour coller au plus près de la vérité est digne d’une plongée rapide. Le sonar, lui, nous fait entendre des dialogues fleuris, intelligents et bien sentis. Mais ce qui est digne d’un bon Schnorchel, c’est la baignade dans le Brest des années 30 avec ses trams, ses bistrots, son port et ses habitants.
La vision périscopique confirme tout le talent de Damien Cuvillier (Les souliers rouges), une aquarelle délicate rehaussée par une colorisation qui m’a enchantée.
Si je devais lancer une torpille, je dirais que le récit manque un peu de passion, c’est avant tout une œuvre dont le cap est basé sur la vérité historique, fatalement on y joue moins des sentiments (seule Mingua arrive un peu à nous émouvoir).
Une BD qu’on trouvera donc dans tous les bons kiosques et dont la bordée touchera les lecteurs férus d’histoire(s) étonnante(s).
Tonnerre de Brest !

nuit noir à Brest t.PNG

 

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gif Dessin

 a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter .

Commentaires

Bonjour,

Nous sommes une société de production rennaise et venons de produire un webdocumentaire sur le travail effectué par Kris, Bertrand Gallic et Damien Cuvillier pour la BD Nuit Noire sur Brest parue chez Futuropolis, et nous aimerions vous envoyer des éléments (liens vers les différents épisodes etc) du webdoc !

Merci beaucoup !

Joséphine pour Vivement Lundi !

Écrit par : Joséphine | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Volontiers, vous pouvez me contacter via mon mail haggral@skynet.be

Écrit par : samba | 28/10/2016

Écrire un commentaire